Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE- Les précisions du Procureur de la République de Béziers et du patron du SRPJ sur le guet-apens

Hier mardi, nous relations ce fait divers auquel une ville comme Agde était peu habituée…

Hier mardi, nous relations ce fait divers auquel une ville comme Agde était peu habituée : un homme d'une quarantaine d'années a été victime d'un guet-apens à proximité de son domicile situé au Grau d'Agde.

Deux hommes, vraisemblablement montés sur un 2 roues l'attendaient devant chez lui, chemin du Grand Tétras et lui ont tiré plusieurs balles à bout portant alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture de marque Peugeot.

L'homme grièvement blessé est actuellement dans le coma. Il est une figure bien connue du monde de la nuit et plus particulièrement du village naturiste du Cap d'Agde où il possède notamment l'établissement libertin à l'enseigne “Le Tantra”.

Un village naturiste qui brasse beaucoup de monde … et d'argent !

Pour le directeur du SRPJ de Montpellier, service de police judiciaire chargé de cette enquête, la victime n'est pas un inconnu. 

Défavorablement connu de ce service, l'homme, surnommé le chinois, aurait été auteurs de plusieurs délits par le passé. Ce règlement de compte pourrait être lié à la gestion de ses affaires nocturnes.

Le village naturiste brasse beaucoup de monde et aussi beaucoup d'argent (…) et dans le sud, quand il y a beaucoup d'argent qui est brassé, on peut avoir des gens qui s'y intéressent avec des intentions pas toujours très catholiques”  précise le commissaire divisionnaire Jean-Philippe FOUGEREAU, patron du SRPJ de Montpellier depuis 2016.

Un lien avec un vol d'armes récent ?

Dans la cité agathoise, tout le monde a encore en tête le vol peu banal d'une vingtaine d'armes de poing survenu en début de mois au stand de tirs local.

A ce stade de l'enquête, aucun lien ne peut être établi entre les deux affaires mais pour le Procureur de la République et le directeur du SRPJ, “vu le mode opératoire, on peut imaginer que ce ne sont des gens qui ont besoin d'aller cambrioler un stand de tirs pour se procurer des armes mais effectivement, c'est une piste qui n'est pas à exclure“.

L'enquête sur ces deux affaires ne fait que commencer et il est encore bien trop tôt pour confirmer ou infirmer ce lien qui n'est, pour l'heure, qu'une hypothèse de travail pour les enquêteurs de la crim de Montpellier.

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.