AGDE - PETITION pour le CLASSEMENT de la DROGUERIE REBOUS

La Droguerie centrale,  située au cœur de la cité Historique au 35 de la…

La Droguerie centrale,  située au cœur de la cité Historique au 35 de la rue Jean Roger, va malheureusement fermer. Cette enseigne, fondée en 1905 par Marius et Lucie COMBES est tenue pour quelques jours encore par leur petit-fils, Claude REBOUS. Souhaitons lui avant tout tous nos vœux pour une retraite bien méritée.   Qu’on le veuille  ou pas, l'âme de la ville réside  aussi  dans cette institution plus que centenaire fréquentée par  tous les Agathois, petits et puis grands, depuis 111 ans !

Aujourd'hui encore, elle  ne  manque pas de séduire les touristes  qui fréquentent notre station depuis des décennies. Ils ont eu la surprise de découvrir son style authentiquement désuet début du siècle dernier et d'y trouver ce qu'on ne trouvait pas ailleurs, avec les explications de Claude en plus. C'est un peu comme si  le temps  s'était arrêté à cet endroit.
 

Nous estimons que cette devanture fait partie de notre patrimoine au même titre que les vieilles pierres. C'est pour cela  que nous pensons qu’il est un devoir de mémoire  de conserver cette devanture (voir ci-après), y compris la terrasse avec son garde-corps et sa couverture. Nous demandons à notre maire, Gilles d'Ettore et à son conseil municipal, de mettre en œuvre son inscription    au titre d’objet  mobilier.

En effet c’est la seule façade en bois avec des volets intégrés dans ses deux parties latérales que l’on peut trouver en France.

C’est de fait une pépite du patrimoine économique ancien que notre ville se  doit de conserver. Certes, il y a  bien sur une remise en état non négligeable. Mais le 35 rue Jean Roger est en plein cœur du périmètre du Contrat de Ville, et donc éligible aux subventions. Cette vitrine doit être protégée, restaurée et transmise avec succès aux générations qui nous suivent par celles et ceux qui en ont la responsabilité et qui seront reconnus pour cette action de protection.
 

Notre centre historique n’a pas su ou pu conserver, après la construction du Cap et surtout la construction de centres commerciaux, suffisamment de commerces qui continuent à fermer les uns après les autres. La DROGUERIE CENTRALE reste le seul commerce qui rappelle le rôle économique de la rue Jean Roger. Sa fonction patrimoniale doit être mise en exergue. Avant de faire revivre cette zone, il est nécessaire de préserver l’existant.

         Pour accompagner notre proposition, nous vous proposons de signer la requête que nous comptons adresser à nos édiles. Vous pouvez le faire à notre siège social, 38 rue Jean Roger (en face la droguerie) les jeudis et samedis  matin de 9h30 à 12 h.00

         Lien ci-dessous pour signer la pétition sur Facebook

https://www.change.org/p/association-agathe-classement-de-la-fa%C3%A7ade-de-la-droguerie-centrale-rue-jean-roger-%C3%A0-agde-100ans-d-existence?recruiter=42685030&utm_source=share_for_starters&utm_medium=copyLink

 

Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

 

Association pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle  défend aussi le Patrimoine communal et  la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation  Stationnement)  

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com   Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social  2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.