AGDE - Quelle politique pour le centre-ville ? par l'Association AGATHE

Le Bureau de l’Association se penche actuellement sur l’Avenir du Centre-Ville. Nous portons à…

Le Bureau de l’Association se penche actuellement sur l’Avenir du Centre-Ville. Nous portons à la connaissance des Agathois nos premièresréflexions  qui seront suivies d’autres démarches, celles-ci devraient être utiles au débat démocratique, pour parvenir ensemble à la sauvegarde de la Cité

Quelle politique pour le centre-ville ?   

Diagnostic

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 1 Image 1Il s’agit d’un quartier riche en bâtiments historiques, mais avec une partie de la population très paupérisée et le fait que les cas sociaux soient systématiquement relogés par la municipalité dans la vieille ville aggrave ainsi cette situation.

Cette population paupérisée se caractérise par une extrême indigence : analphabétisme ; non-scolarisation des enfants. La délinquance est omniprésente et quotidienne. : La police municipale et la police nationale n’interviennent quasiment jamais.

Ces derniers mois, une série ininterrompue de casses, d’actes de vandalisme et d’agressions a porté au maximum l’indignation et le ras-le-bol du reste de la population. Trop souvent, le résultat est la désertion du quartier par ses habitants. Les commerçants, qui doivent en plus endurer la concurrence des grandes surfaces ferment les uns après les autres

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 2 Image 2Du fait de la peur, les Agathois ne vont jamais au centre-ville. Par ailleurs, l’urbanisme et la vie sociale y sont caractérisés par le non droit absolu: non-respect des règles d’hygiène, branchements sauvages d’électricité, stationnement anarchique des véhicules au mépris de la règlementation, mais sans aucune conséquence en termes de sanctions, etc. La mise en valeur touristique du centre-ville est de ce fait très inférieure à ce qu’elle pourrait être.

Quant aux rénovations, au reste très peu nombreuses, elles ne débouchent sur aucune commercialisation, en raison du climat d’insécurité qui règne dans le secteur. L’implantation de l’école de musique dans la vieille ville n’a pas eu l’effet positif escompté, car chaque concert donne lieu à des perturbations ou du vol de matériel par des jeunes. S’ajoute à cela l’absence de parkings à proximité, la densité excessive du bâti dans certaines zones, le non-respect absolu de toute règlementation et le délitement des services municipaux.

Il Lignes directrices pour le renouveau du centre-ville :

Il convient tout d’abord de promouvoir la mixité sociale au centre-ville ; fin des tolérances en termes d’occupation de logements insalubres, répartition sur l’ensemble de la ville des « familles à problèmes ».

– Une profonde réflexion sur le rôle de la police municipale, est une nécessité absolue et le préalable à toute amélioration de la situation. II s’agit qu’elle fasse son métier qui est de mettre fin aux incivilités et de signaler à la police nationale contrevenants de tout type, qui sont à l’heure actuelle dans l’impunité la plus totale.

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 5 Image 5– En parallèle un vigoureux effort d’alphabétisation des adultes, de scolarisation des plus jeunes, de réinsertion des adolescents versant dans la délinquance est indispensable. II faut mobiliser les services sociaux de la municipalité et ceux du conseil général sur cet objectif.

Il faut mettre en œuvre une politique d’aide à la rénovation du bâti du centre-ville, avec des échéances précises et des conditions strictes en matière d’hygiène et de sécurité.

II convient d’aérer le centre-ville en procédant à la destruction de quelques blocs d’immeubles n’ayant aucun intérêt, par de petites places ombragées avec des bancs publics.

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 4 Image 4– Il est nécessaire d’aider les commerçants, artisans et artistes à s’implanter dans le centre-ville en leur garantissant, pendant une période conséquente (par exemple pendant trois ans) un loyer bas, voire des exonérations de charges sous condition d’adhésion à une charte de qualité définissant :

– Des heures d’ouvertures garanties

L’amabilité de l’accueil

L’harmonisation des devantures et des panneaux

Pendant la saison touristique, il est opportun de piétonniser au maximum le centre-ville dans la journée. Pour cela il faut concevoir à la périphérie du centre-ville des parkings de dissuasion, avec un accès facilité au centre-ville soit par un petit train, ou/et un passeur sur l’Hérault, à un tarif limité et remboursable dès le premier achat dans un commerce de la vieille ville. La localisation des parkings de dissuasion doit être étudiée en collaboration avec les habitants, plusieurs hypothèses étant possibles : arrière de la poste, immeuble Capelier, parking en hauteur sur le parking existant près du cinéma Le Travelling, cave coopérative.

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 3 Image 3II convient de concevoir un itinéraire de découverte du centre-ville avec des conférenciers de qualité maîtrisant la pratique des langues étrangères (et non des conférenciers paraissant incultes racontant n’importe quoi, comme actuellement) ainsi que des panneaux explicatifs, plus fournis qu’aujourd’hui, et traduits en plusieurs langues étrangères (Anglais, Allemand, Espagnol).

L’accueil de l’Office de Tourisme doit devenir plus convivial par un réaménagement interne. Il doit être orienté vers la conception de « produits touristiques» associant les plaisirs balnéaires à la découverte du patrimoine agathois ainsi que de celui des villages de l’intérieur, de façon à allonger la saison.

– (voir site internet AGATHE lien ci-après) http://www.agde-agathe1901.com/articles-de-presse/52-presse/380-ville-et-pays-dart-et-dhistoire

– Le centre-ville en danger de mort lien ci-après http://www.agde-agathe1901.com/a-vous-de-jouer/3-flash/364-le-centre-ville-est-en-danger-de-mort

– Au lieu de faire n’importe quoi, comme actuellement, il importe de concevoir une politique d’animation artistique et culturelle liée avec la réalité du passé du centre-ville (passé grec et romain, histoire de la pêche et de la viticulture en Agde, etc.) ; mise en valeur de la spécificité de la culture de la communauté gitane (flamenco).

II convient également de mettre au point des circuits de découverte du centre historique à destination des résidents au Cap d’Agde et du Grau durant l’été, avec aller et retour en bateau, sur les quais de la vieille ville, avec une exigence de contrôle de l’hygiène et de la qualité gastronomique des restaurants choisis..

– II est nécessaire de mettre fin à l’anarchie qui règne sur la Promenade en liant la modernisation des commerces à l’aide de la municipalité, moyennant la souscription par ces derniers d’une charte de qualité (nourriture liée aux produits locaux, mise en valeur du passé de la ville, qualité du service, harmonisation des devantures). Où en est le projet de développement harmonieux de la vie résidentielle et commerciale de la Promenade qui date de novembre 2010 (lettre cosignée par G. d’Ettore – agglo – et S.Frey – 1er adjoint-). Quelles sont les conclusions du bureau d’études Aude Habitat mandaté en la circonstance par l’agglo ?

– Mettre en valeur des Halles, ce qui suppose une amplitude d’ouverture accrue, la limitation du stationnement des voitures par voie de conséquence.

AGDE Quelle politique pour le centre ville par l'Association AGATHE 6 Image 6– En ce qui concerne le square Picheire, qui a été grotesquement minéralisé et qui aujourd’hui ne sert à rien, il faut lui rendre sa vocation de lieu de distraction des enfants, avec du mobilier urbain approprié.

La maison des savoirs doit être valorisée et ouverte tous les dimanches. Les conférences de qualité qui s’y déroulent doivent faire l’objet d’une publicité plus soutenue.

Le marché du centre-ville, actuellement d’une qualité inégale (trop de made in China) doit être valorisé par une sélection rigoureuse des commerçants y ayant accès, assortie d’un engagement de qualité faisant l’objet d’un suivi effectif

à Suivre…


 

Retrouvez ci dessous la lettre d’information d’Agathe



Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement)

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.