Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

AGDE - UTOPIES 2020 par Henri CALVET - Des Agathois pour Leur Ville

  Le DEPUTE de l’Hérault, et maire d’Agde(quelquefois) et président de l’agglomération nous a fait une magnifique présentation de chimères au pays des bisounours ce vendredi 25 novembre au Palais des Congrès du Cap d’Agde. Après nous avoir vanté ses réalisations depuis 2500 ans, qui est l’âge des plus vieux remparts de France que sont […]

 

Le DEPUTE de l’Hérault, et maire d’Agde(quelquefois) et président de l’agglomération nous a fait une magnifique présentation de chimères au pays des bisounours ce vendredi 25 novembre au Palais des Congrès du Cap d’Agde.

Après nous avoir vanté ses réalisations depuis 2500 ans, qui est l’âge des plus vieux remparts de France que sont les nôtres, jusqu’à notre magnifique coléoptère aquatique merveille de technologie et record en dépenses superflues, il nous a emporté dans un monde merveilleux où tout ne « sera » que splendeurs et délices en 2020. Sur des montages de synthèse où le soleil est permanent, il nous a promenés sur des trames virtuelles vertes ou bleues au milieu de constructions nouvelles, dans un dédalle arboré pour arriver sur une ile des loisirs relookée par le super-hyper maestro de l’architecture Jean NOUVEL, le tout à des fins privatives.

Il a juste effleuré le premier écueil de ce programme : les sous !

En effet, après avoir éliminé un PASSERIEUX pourcaused’augmentationd’impôtsde118% en douze années demandat et qui serait bien passée à 140 % s’il avait fini l’année 2001, il néglige complètement que lui même a plus que doublé la valeur de l’imposition de chaque agathois en à peine huit années : il a ainsi battu le record établi devant lui ! Quand on lit que le budget de frais de fonctionnement de la piscine qui devait être proche du million d’euros présentait un déficit de 10 % (normal à ses yeux … ) risque de dépasser le million six cent mille euros, on peut légitimement se demander si celui qui gère notre commune a appris à compter et s’il connait les difficultés du monde du travail, du vrai, de celui qui génère de l’impôt et non de celui qui le consomme allègrement comme il l’a fait dans un moulin des évêques où on ne peut pas tenir de réunion de grande participation pas plus qu’au palais des congrès.

Vendredi soir, sans donner la moindre parole à un conseiller, sans attendre une seule question, en disant à son auditoire que, si les agathois sont d’accord, il va devoir aller chercher les sous à l’état, à la région ou au département. Et là, tel un capitaine entêté à la barre d’un navire qui ébrèche le continent, il se plante, il plante les agathois !

En effet, un : tous les économistes nous le crient « il faudra une demie douzaine d’années pour se redresser après la sortie de la crise … » ; Deux : le président de la république qui n’est pas encore réélu clame « il faut réduire les dépenses de l’état » et il « appelle les collectivités territoriales à les réduire aussi »;Trois:le même Nicolas SARKOZY cherche à réduire la dette de la France et invite les collectivités locales à en faire de même ; Quatre : sourd à ces appels, le candidat aux législatives D’ETTORE, avec cette présentation grandiose de son savoir faire entre en campagne avant la période fatidique des six mois de réserve, et prouve aux sétois et aux arrivants dans la nouvelle V I I° circonscription de l’Hérault à quelle sauce il allait les manger.

A lors, laissons le sur la plage avec son équipe c’est encore là qu’il fait le moins de mal, mais surtout pas au poste de pilotage !

Des Agathois pour leur ville

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.