Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Ambrussum livre les secrets des tenues gallo-romaines

Savez-vous en quelle matière étaient faits les vêtements des Gallo-romains, comment les femmes coiffaient leurs cheveux et si elles les couvraient ? Existait-il des vêtements de travail, des tenues d’hiver et d’été ? L’exposition temporaire Sous toutes les coutures, costumes et parures des Gallo-romains qui se tient actuellement au musée Ambrussum, à Villetelle, près de […]

Savez-vous en quelle matière étaient faits les vêtements des Gallo-romains, comment les femmes coiffaient leurs cheveux et si elles les couvraient ? Existait-il des vêtements de travail, des tenues d’hiver et d’été ? L’exposition temporaire Sous toutes les coutures, costumes et parures des Gallo-romains qui se tient actuellement au musée Ambrussum, à Villetelle, près de Lunel, répond à ces questions et à bien d’autres. Accessible aux adultes comme aux enfants, un coin déguisement permet aussi de se mettre pendant un moment dans la peau d’un (ou d’une) Gallo-romain(e), de façon ludique.

 

Une immersion dans le passé

Avec l’appui technique de la costumière Nathalie Harran et de l’illustrateur Patrick Dallanégra, et grâce à des prêts du musée métropolitain Lattara, l’équipe du musée archéo­logique Ambrussum propose un aperçu des tenues que portaient les Gallo-romains il y a deux mille ans. Pour ce faire, huit mannequins ont été parés de tenues reconstituées à partir de sources diverses. Les sculptures et mosaïques d’époque, ainsi que des textes d’auteurs comme Pline l’Ancien, Caton, Columelle ou encore Virgile, permettent de connaître aussi bien les pratiques vestimentaires que les matières employées, les techniques de tissage ou les coupes des vêtements. C’est en partant de ces bases et pour « mettre à la portée de tous les visiteurs, petits et grands, l’état des recherches en matière d’habillement » que l’exposition a été conçue.

De fil en aiguille, la mode gallo-romaine

L’entrée évoque les différentes matières premières utilisées pour faire du fil : la laine, le lin, le coton et la soie étaient transformés en fil et ensuite tissés pour fabriquer les différents vêtements. L’habillement variait en fonction des saisons et du statut social, comme l’indiquent les panneaux explicatifs. Les teintures utilisées sont également détaillées. La tunique était globalement de mise, mais il existait des tenues plus courtes permettant d’exercer un travail physique et d’autres plus prestigieuses, comme la toge, réservées aux seuls dignitaires, pour l’apparat. La stola était le vêtement traditionnel des femmes mariées de la Rome antique. Pour sortir, les femmes revêtaient un cucullus qui leur recouvrait les cheveux ou un pallium, pèlerine plus longue. L’exposition renseigne aussi sur les différentes coiffures à la mode selon les périodes. Des vitrines montrent les bijoux communément portés, les bagues-sceaux, bijoux en perles ou en verre, sans oublier la fameuse fibule, sorte d’épingle ou de broche qui permettait de maintenir les drapés des tuniques. A voir aussi, une vitrine consacrée aux chaussettes et chaussures gallo-romaines.

Virginie MOREAU

vm.culture@gmail.com

> L’exposition Sous toutes les coutures, costumes et parures des Gallo-romains est visible jusqu’au 23 octobre 2016 au musée archéologique Ambrussum de Villetelle (près de Lunel).

> Entrée gratuite. Musée ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h. Visites commentées payantes tous les vendredis, samedis et dimanches à 15h en juillet-août.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.