Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Anecdotes pour les nouveaux Agathois sur un essai de Jumelage - Agde -Antequera

La ville d'Antequera , en Andalousie , possède un éphèbe grecque en bronze proche…

La ville d’Antequera , en Andalousie , possède un éphèbe grecque en bronze proche de celui d’AGDE trouvé lui aussi dans les eaux du fleuve voisin .
Cette similitude ,portée à l’époque par ce que AGDE possédait d’érudits et de dynamiques intellectuels, sous la conduite de REGIS PASSERIEUX , conduisit à la création d’un jumelage entre les deux villes .

Pour étayer cet accord , les deux LYON’S CLUB de service dans chacune des villes décidèrent de se recevoir mutuellement .

Les premiers a faire le déplacement furent les Espagnols . En autocar de luxe , 15 heures de route ,transportant tout le nécessaire pour faire une paella andalouse, réchaud, légumes, viande , riz et eau comprise .
En plus naturellement du jambon serrano et des vins choisis , des tapas , des guitares et des robes sévillanes .

Nous les attendions au PARC ST MARTIN avec quelques cacahouètes , moules et frites asséchées .

Leur paella fut mémorable, après leurs aperitfs et leurs spécialités, car plusieurs d’entre eux faisaient partie d’un orchestre gitan et nous régalèrent de chants et danses typiques auxquelles nous avons été nombreux à participer .

Les choses se gâtèrent le soir au cours du dîner de gala, donné dans un grand hôtel de la station .

La paella de midi ,terminée à 5 heures , ne permit pas a nos hotes, horrifiés de ce que nous leur présentions , ni a nous mêmes d’ailleurs, d’apprécier le foie gras poêlé en entrée ni le reste du dîner , donné à nos horaires ,c’est à dire beaucoup trop tôt pour les Espagnols .
Les belles robes a volants firent bien quelques envolées , les cantaors quelques claquements de mains les danseurs quelques claquettes , mais la fatigue fut la plus forte .

Pourtant tout le monde fut content , le fit savoir , et engagement fut pris pour une revanche a ANTEQUERRA .

Entre temps nous avions échangé des séjours de plusieurs de nos enfants qui passèrent deux semaines a ANTEQUERRA , après que nous eûmes reçus pour la meme période des élèves andalous .

La revanche eut lieu quelques mois après , sans grand enthousiasme de notre part .

Ceux qui firent le voyage eurent honte de la médiocrité de notre accueil comparé à celui des Espagnols aussi theatral que dans les contes orientaux .

Appartement loué pour nous au premier étage de la rue principale pour mieux voir les défilés de la Semaine sainte , voyage a l’embouchure de l’EBRE , visite de musées, soirée exceptionnelle et solennelle comme au temps de FRANCO etc.

Et savez vous ce que nous avions trouvé pour leur rendre leur paella majestueuse ?

Une camionnette frettée a TOULOUSE chez un traiteur pour leur faire déguster un cassoulet qui fut servi en plein air à leur grande satisfaction , a ce qu’ils nous dirent toutefois .
Mais il est vrai qu’ils connaissent plus les haricots que le foie gras et que la surprise fut moins grande .

Nous avions pris l’engagement de nous revoir , mais a part quelques aventuriers qui passèrent en vacances à ANTEQUERA , les divers changements survenus dans les deux cités sur le plan politique évacuèrent les bonnes volontés réciproques .

Comme quoi , Le jumelage est un acte sérieux sous des dehors qui le sont rarement et c’est pourquoi il doit être accepté et soutenu a long terme pour être productif .

ROGER VIVIER
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap :
https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=171

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.