Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Barbecue, plancha : comment les choisir ?

Avec les beaux jours vient la nécessité impérieuse de se retrouver autour d'une bonne grillade, histoire de donner un petit air de vacances aux repas. Mais comment choisir son barbecue ? A charbon, au gaz ? Faut-il opter pour une plancha ? Nos réponses ici…

Pour faire vos grillades, vous disposez d’un choix extrêmement varié de barbecues : à charbon, à gaz, électriques, fixes ou encastrables. A moins que vous ne préfériez une plancha. Ou le fameux barbecue japonais, très en vogue actuellement. Qu’il soit basique ou tout confort, équipé de rangements, plans de travail… il vous reviendra de 15 à 3 000 €. Pour choisir le modèle qui vous est le plus adapté, mieux vaut réfléchir avant à l’usage plus ou moins fréquent que vous en ferez, aux besoins que vous avez (simplicité ou au contraire envie d’être parfaitement équipé), à la façon dont vous pourrez assurer la sécurité autour du barbecue (notamment des enfants), au prix que vous comptez mettre, et surtout, à l’emplacement dont vous disposez…

Si vous avez juste une terrasse ou un balcon, le barbecue électrique s’impose

Les barbecues électriques ont un usage extérieur et intérieur. Ils sont en général autorisés dans les résidences, sur les balcons ou les terrasses, à moins d’un règlement de copropriété contraire. Il existe des modèles de table, à poser, et d’autres sur pied. Pour les allumer, rien de plus facile, vous n’avez qu’à les brancher ! Un thermostat peut permettre de régler la puissance de cuisson sur certains modèles, alors que d’autres ne peuvent qu’être allumés ou éteints, mais pas réglés.

Le barbecue électrique, le plus adapté aux bacons et terrasses
Le barbecue électrique, le plus adapté aux bacons et terrasses

Pour un barbecue électrique d’entrée de gamme, il faut compter une trentaine d’euros. On en trouve au prix maximum de 1 000 € pour les plus sophistiqués.

Le barbecue électrique est très facile d’utilisation et prend peu de place. Seule la gestion du bac à graisse/eau peut être déplaisante. Attention, les puristes, qui aiment le goût du feu de bois des grillades, ne s’y retrouveront pas avec un barbecue électrique. Mieux vaut qu’ils s’orientent vers un barbecue à charbon.

Le barbecue à charbon de bois, un classique très prisé

Les barbecues à charbon nécessitent un temps d’allumage qui peut rebuter les plus pressés, mais ils présentent l’intérêt d’être très conviviaux. Pour un premier prix, il faut compter une vingtaine d’euros ; s’il est en céramique, de très grande taille, équipé d’un chariot ou d’un fumoir (barbecue fermé), le prix grimpe dans les 1 000 euros.

Le plaisir des grillades au charbon de bois est incontestablement le délicieux goût grillé et fumé. Pour l’allumage, que l’on choisisse d’enflammer des boules de papier, des allume-feu en fibres de bois, en cube, en briquette, en gel ou liquides, il faut compter une quarantaine de minutes avant que les braises ne permettent de commencer la cuisson. Si vous êtes réellement pressé, un puits ou une cheminée d’allumage écourte la durée d’allumage à 20 à 25 minutes.

Un barbecue à charbon, avec son couvercle pour le mode four.
Un barbecue à charbon, avec son couvercle pour le mode four.

Pour régler l’intensité de la cuisson, il faut adapter la hauteur de la grille par rapport au foyer de braise, ou ajuster l’arrivée d’air. Attention, pour la santé, il est conseillé de laisser 10 cm d’écart entre les braises et la grille. Certains appareils équipés d’un couvercle proposent une cuisson en mode four, ce qui accélère la cuisson.

Connaissez-vous le Kamado, ou barbecue japonais ?

Un kamado est un barbecue céramique en forme d’œuf d’origine japonaise. Il s’impose de plus en plus face au barbecue traditionnel grâce notamment à sa polyvalence et à sa facilité d’utilisation et d’entretien. Avec un kamado, il est possible de griller, fumer, rôtir et cuire tous ses aliments, ensemble ou séparément. Le contrôle de la température est très précis : l’épaisse structure en céramique permet de conserver efficacement la chaleur, même pendant plus de 12 heures. Ce barbecue présente aussi l’avantage de consommer peu de charbon de bois.

Un barbecue japonais, ou kamado, de la marque Kokko.
Un barbecue japonais, ou kamado, de la marque Kokko.

Zoom sur les barbecues à charbon OFYR

Très en vogue actuellement, le barbecue OFYR propose une grande simplicité d’utilisation alliée à un aspect esthétique indéniable. L’idée initiale de la marque est de proposer une cuisine en plein-air par tous les temps. Le concept, créé en 2015, connaît un succès grandissant dans plus de 80 pays. On le voit sur les festivals comme Tomorrowland, dans les hôtels, les restaurants. Même les chefs étoilés l’utilisent !

La gamme de barbecues Ofyr
La gamme de barbecues Ofyr

Ce barbecue est associé à une gamme de mobilier d’extérieur, d’ustensiles et d’accessoires de qualité. La marque vante la grande polyvalence de ses barbecues : les Espagnols s’en serviront pour préparer une grande paëlla, tandis qu’en Suisse, les amoureux des pistes se retrouveront après une journée de ski autour d’une bonne tasse de vin chaud épicé. On adore !

Dans l’Agathois, vous retrouverez la marque Ofyr dans votre magasin Cool Garden (voir notre vidéo).

Le barbecue à gaz, propre et facile à régler

Moins salissant, le barbecue à gaz permet de régler la puissance de chauffe. Mais il est relativement encombrant, car souvent équipé d’un chariot et de plaques sur les côtés. Côté prix, il est difficile de mettre moins de 300 € dans un barbecue à gaz. Il est conseillé de s’équiper d’un barbecue à 2 brûleurs pour des repas de 4 à 6 personnes et d’un barbecue à 3 brûleurs si le nombre de convives est supérieur.

L’immense avantage des barbecues à gaz est leur allumage instantané. Pour régler la puissance de chauffe, rien de plus facile, un seul bouton suffit. Pas besoin de modifier la hauteur de la grille, contrairement au barbecue à charbon. Les barbecues à gaz possèdent un mode four, par la fermeture du couvercle. Petite astuce, des copeaux de bois déposés dans un bac installé sur la grille de cuisson permettront de donner un goût fumé à vos aliments.

Un barbecue fonctionnant au gaz
Un barbecue fonctionnant au gaz

Une bouteille de gaz de 6 kg alimente pendant environ 10 heures un barbecue à 2 brûleurs allumé plein gaz. Pensez à garder sous la main une seconde bouteille, pour éviter la classique panne de gaz. Le propane, utilisable en toute saison, doit être préféré au butane, qui ne peut pas s’utiliser l’hiver.

Pour résumer, le barbecue à gaz est très simple d’utilisation, sa montée en température est très rapide, une bouteille de gaz sert pour plusieurs cuissons, la puissance est réglable à l’aide du thermostat, son couvercle permet une cuisson comme au four. Mais il prend de la place, est souvent lourd (il faut y penser le jour de l’achat), et son prix n’est pas négligeable. L’utilisation du gaz impose la plus grande rigueur quant au contrôle des fuites, et il faut veiller à fermer systématiquement la bouteille après cuisson. Côté entretien, il faut veiller à vider régulièrement le bac à graisses.

La plancha, pour une cuisson sans matière grasse

Très à la mode depuis quelques années, la plancha est utilisée soit comme accessoire de barbecue soit comme appareil de cuisson. Sa plaque en inox, chrome dur, fonte émaillée ou acier émaillé saisit les aliments sans contact direct avec la flamme. Une goulotte permet d’évacuer la graisse. L’usage de la plancha est recommandé pour la nourriture fragile, qui risque se déliter : poisson, champignons, œufs notamment… Les planchas peuvent aussi bien fonctionner au charbon, qu’au gaz ou à l’électricité (ces deux derniers étant plus pratiques pour l’allumage et le réglage de la puissance). Les bons modèles doivent disposer d’un système d’évacuation des graisses et du jus vers un récipient et d’un rebord rehaussé pour éviter les projections.

Une plancha pour la cuisson des aliments
Une plancha, pour la cuisson des aliments sans graisse

Attention, les planchas électriques bon marché en Téflon sont peu puissantes. Mais elles présentent l’avantage d’être moins chères (une trentaine d’euros). Les modèles avec plaque en fonte brute ne sont pas recommandés, non seulement parce qu’ils rouillent facilement, mais aussi parce que les aliments y accrochent. Les modèles les plus chers, équipés de 3 brûleurs en chrome dur, coûtent autour de 1 000 €.

La plancha présente le grand avantage d’offrir une cuisson sans matière grasse et que les aliments ne soient pas en contact avec les flammes. Mais elle peut dégager des fumées nocives dues aux graisses brûlées.

Le barbecue fixe, pour agrémenter les jardins

Si votre jardin est suffisamment grand et que vous faites fréquemment des grillades, vous pouvez installer un barbecue fixe, voire une cuisine extérieure. Bien entendu, il faut prendre la précaution d’installer ce genre de barbecue loin de la végétation, sur une dalle de béton. Réfléchissez en amont à l’évacuation des fumées, au lieu de stockage du combustible, à la proximité avec la table, à créer éventuellement un plan de travail, un point d’eau… Si l’emprise au sol de votre barbecue dépasse 5 m2 une déclaration de travaux doit être déposée en mairie. Si vous souhaitez créer une cuisine extérieure de plus de 20 m2, un permis de construire est obligatoire.

Classiquement, le barbecue fixe fonctionne au charbon. Encastrable, il peut néanmoins fonctionner au gaz. Le béton cellulaire permet une entrée de gamme dans les 150 €, alors que les barbecues en pierre naturelle ou reconstituée ou en brique sont plus chers, mais plus beaux. Comptez un investissement de plus de 2 000 € si vous souhaitez ajouter un four à pizza.

Le barbecue fixe, élément d'agrément au jardin.
Le barbecue fixe, élément d’agrément au jardin.

Le barbecue fixe est durable ; c’est un investissement dans le temps. Vous pouvez le personnaliser à loisir en y ajoutant un plan de travail, un évier… Mais sachez qu’il ne sera pas possible de le déplacer. Il est donc important que vous lui trouviez le meilleur emplacement au cœur de votre jardin, afin de l’utiliser régulièrement. Sinon, il risque fort de prendre la poussière et d’être concurrencé, à terme, par un barbecue électrique ou au gaz !

Où acheter son barbecue ?

Si vous ne savez pas quel modèle choisir, rien ne vaut l’expérience en magasin pour vous rendre compte de leur qualité en les manipulant. Vous trouverez des barbecues fixes toute l’année dans les grandes surfaces de bricolage. Les grandes marques (Weber, Ofyr, Napoleon, Eno, Le Marquier…) sont présentées dans les jardineries, les grandes surfaces de bricolage et les magasins spécialisés au printemps et en été. Dans les grandes surfaces, vous trouverez des barbecues de moyenne gamme (Moulinex, Tefal, Somagic et les marques distributeurs).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.