Bassin de Thau : le Syndicat mixte du bassin de Thau en action(s)

Hérault Tribune Pro Reportage

Observer, prévoir, prévenir et adapter sont les mots d’ordre du Syndicat mixte du bassin de Thau. Tour d’horizon de plusieurs actions engagées et poursuivies.

Créé en 2005 pour préserver la lagune de Thau et ses activités de pêche et cultures marines et labellisé Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) en 2017, le SMBT est devenu un véritable levier d’aménagement et de développement durables pour le territoire. Intégrant tous les paramètres environnementaux (protection de l’eau, des espèces et espaces naturels, gestion des risques d’inondation, alimentation…), il coordonne et évalue les politiques publiques pour inscrire le bassin de Thau dans la transition écologique et la résilience.

Son président Yves Michel décrit le rôle du syndicat : « l’élément principal est le Schéma de cohérence territoriale, ce sera l’image de comment va évoluer notre territoire dans les 20 ans à venir. C’est fondamental. Ensuite, il y a les politiques publiques comme le Natura 2 000, le SAGE (schéma de l’aménagement de la gestion des eaux), la commission locale de l’eau (CLE), le CGITE (contrat de gestion intégrée de transition écologique) où nous coordonnons les politiques publiques sur le territoire pour respecter le contrat. Il y a également le projet alimentaire territorial : produire, transformer et consommer au maximum sur place, comment optimiser les friches agricoles et adapter notre agriculture. Nous avons également le Réseau d’observation lagunaire qui regroupe tous les acteurs pour une surveillance partagée et permet de mieux décider. Le syndicat, c’est tout cela pour nous permettre d’aller vers cette transition écologique, soit maintenir soit améliorer l’état écologique de notre territoire. Tout se déclinant dans une multitude d’actions. »

Projet alimentaire territorial de Thau

L’objectif de ce projet alimentaire territorial est notamment de rendre l’accès plus facile à une alimentation de qualité, travailler en circuits courts, s’interroger sur la problématique du pouvoir d’achat, jusqu’à aller discuter avec les grandes surfaces pour y installer les produits locaux. Le prochain forum citoyen aura lieu en octobre 2022 et sera l’occasion de la restitution publique d’un diagnostic alimentaire. Une concertation est également lancée avec les citoyens, les associations, les collectivités et les institutions afin d’aboutir à une stratégie alimentaire et un plan d’action pour le territoire.

Les mardis du Scot débuteront en mars

Le Schéma de cohérence territoriale est un document d’urbanisme, issu de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain. Élaboré par les élus et animé par le SMBT, il fixe une stratégie et un cadre pour l’aménagement et le développement d’un territoire pour les 20 ans à venir. Toutes les 2 ou 3 semaines, un mardi soir, les mardis du Scot permettront des échanges avec la population. Il s’agit d’une réflexion citoyenne sur les questions de mobilité, d’emplois, de logement … L’objectif est d’intégrer les propositions de la population au futur Scot.

Les dates clés du Scot :

  • 2017 : lancement de la révision du Scot.
  • 2018 – 2019 : actualisation du diagnostic et bilan du Scot.
  • 2021 : sollicitation d’un groupement de bureaux d’étude pour rédiger les documents juridiques
  • Fin 2022 : arrêt du Scot, modernisé
  • 2023 : phase administrative et approbation du nouveau Scot

La gestion des rivières

RiviereSMBT

58 cours d’eau principaux sont répertoriés sur le territoire du Bassin versant de la lagune de Thau, les agglomérations de Sète, Hérault Méditerranée et Montpellier. Il s’agit de réaliser l’entretien, et la restauration de la végétation et suivre son évolution et surtout de sensibiliser les riverains à un entretien adapté lorsqu’un cours d’eau traverse leur terrain. Le SMBT gère ces entretiens et prodigue des conseils. Une technicienne rivière est d’ailleurs disponible par mail travauxrivieres@smbt.fr. La qualité de l’eau et l’évolution des volumes sont aussi surveillées en permanence. Le syndicat coordonne également chaque année des opérations de nettoyage et des travaux plus importants de reconquête morphologique vont être engagés pour rendre aux cours d’eau l’espace nécessaire à leur bon fonctionnement. L’un des enjeux est notamment de maintenir la biodiversité spécifique à l’arc méditerranéen.

PanoRiviereSMBT

BlueThauLab

Près d’une douzaine de projets ont été pris en charge depuis le lancement de la plateforme d’innovation territoriale collaborative BlueThauLab par le SMBT et ses partenaires. Sa vocation est de favoriser l’émergence des projets en faveur de la protection littorale et environnementale en accompagnant et coordonnant l’expérimentation et le déploiement de produits-services-systèmes, éprouvés à l’échelle du bassin de Thau, en tant que laboratoire à ciel ouvert.

Sur le site de la plateforme territoriale, plusieurs vidéos sont à disposition pour découvrir des acteurs clés, d’ici et d’ailleurs, qui vous parlent de protection littorale, d’émergence de projets, de produits-services-systèmes, d’expérimentations en cours sur le bassin de Thau.

Au mois d’avril 2022, l’un des projets Géocorail va sortir ses modules installés dans l’eau, 130 au total qui forment un récif artificiel. L’occasion de faire un bilan de l’opération.

Méthode de détection des micro-organismes

Depuis avril 2021, le SMBT et l’entreprise IAGE, soutenue par BlueThauLab, se sont lancés le défi de mettre au point une méthode de détection des micro-organismes à l’origine des épidémies de l’huître creuse, Crassostrea gigas. Cette méthode, aujourd’hui validée et opérationnelle, permet de détecter, dans l’eau et dans les coquillages, l’herpès virus ostréide (OsHV-1) ainsi que les Vibrios des espèces splendidus et aestuarianus ; trois vecteurs pouvant causer des pertes importantes sur les cheptels, sans pour autant représenter un danger pour l’homme. Pour l’heure, les études sont concluantes. En effet, un suivi hebdomadaire sur la période estivale puis bihebdomadaire depuis l’automne a permis de mettre en évidence la présence de ces micro-organismes dans les échantillons d’eau de mer, résultats jusqu’alors très difficiles à obtenir, ainsi que dans les coquillages prélevés sur les zones d’élevages de Bouzigues, Mèze et Marseillan.
À terme, ces résultats associés à des données environnementales alimenteront un modèle épidémiologique destiné à préserver la bonne santé de l’huître creuse dans la lagune de Thau en dotant les ostréiculteurs d’un outil pertinent pour sécuriser les élevages et les rendre plus résilients. Le Réseau d’Observation Lagunaire sera chargé de proposer, avec les acteurs de la filière, un suivi régulier des épidémies sur la base de cette innovation.

A propos du SMBT

Misant sur l’animation et la concertation, le SMBT bénéficie d’une expertise reconnue dans la gestion intégrée et l’ingénierie environnementale. Vivier d’innovations, il contribue à l’émergence de technologies de pointe, susceptibles d’être dupliquées sur d’autres territoires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.