Bessan : de nouveaux repères de crues rappellent le caractère inondable de la localité

Bessan, située sur la rive droite de l’Hérault, est régulièrement exposée au risque d’inondation.

Plusieurs inondations ont marqué les esprits au fil du temps à Bessan. Pour rappeler les niveaux atteints, la Ville a disposé 4 repères de crues, symboles des inondations de novembre 1982, novembre 1994 et décembre 1997. Deux ont été placé à proximité de l’espace Louis-Baldy et deux autres à l’entrée de la station d’épuration, sur le chemin de l’Allée.

Prévenir les risques naturels majeurs

Une première campagne avait été menée en 2012 permettant la pose de plusieurs repères sur le boulevard de la Liberté et à la maison de retraite de Bessan. Ces actions sont portées par l’Eptb Fleuve Hérault (Etablissement public territorial de bassin), et le Papi Hérault (Programme d’actions de prévention des inondations). Un dispositif financé en partie par l’État via le fonds de prévention des risques naturels majeurs. 

68 repères dans 40 communes

La matérialisation des niveaux atteints par les eaux par l’intermédiaire de repères de crues normalisés permet d’abord de pérenniser la mémoire de ces événements historiques. Elle contribue à améliorer la connaissance des phénomènes méditerranéens en sensibilisant la population et à développer une véritable culture du risque en apprenant les comportements appropriés. 

Pose des reperes de crue 2

Au total, 68 nouveaux repères sont actuellement posés sur le territoire du bassin versant de l’Hérault, dans plus de 40 communes, depuis Val d’Aigoual jusqu’à Agde.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.