Bessan : les villes jumelées à l'honneur lors de la fête de la Saint-Laurent

Les villes en jumelage avec la commune se sont illustrées tout au long de la fête traditionnelle.

© Ville de Bessan

Chaque année, la fête de la Saint-Laurent permet aux représentants des villes jumelées de se rendre à Bessan pour rencontrer les acteurs de la commune et renforcer les liens. Lors de cette nouvelle édition, les délégations de Remich (Luxembourg) et de Bessans (Savoie) ont marqué l’événement de leur empreinte grâce à leur participation.

Luxembourg, Belgique et Savoie

Cette année encore, ce sont les représentants du conseil communal de la ville de Remich, située sur l’une des rives de la Moselle, qui ont fait le déplacement, emmenés par Jacques Sitz, leur bourgmestre, soit le premier magistrat de la commune. Ils ont été accueillis par Vincent Burlet et toute l’équipe du comité de jumelage. 

La ville de Bessans, en Savoie, était quant à elle représentée par son maire, Jérémy Tracq. Il a suivi de près toutes les festivités aux côtés de l’association de la Tuque Endiablée.

Les 2 villes jumelées n’étaient pas les seules à honorer Bessan de leur présence. Pour la 2e année consécutive, la commune de Barvaux, en Belgique, était présente. Pour rappel, l’âne de Bessan s’était invité au carnaval de cette ville belge en 2020. Depuis, l’association des Amis de l’âne, la Ville de Bessan et les organisateurs du carnaval de Barvaux entretiennent cette relation d’amitié. Un lien renforcé localement par le travail de Renaud Lebrun et Nancy Carpentier.

Jumelages pendant la fete 1
© Ville de Bessan
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.