BEZIERS - ARRACHONS LES MASQUES : Quels sont les enjeux dissimulés des grandes régions et des élections régionales ? Samedi 10 octobre 2015

ARRACHONS  LES  MASQUES : Quels sont les enjeux dissimulés des  grandes régions et des élections…

ARRACHONS  LES  MASQUES :

Quels sont les enjeux dissimulés

des  grandes régions et des élections  régionales ?

Réunion publique  samedi 10 octobre de 10 h à 13 h

Béziers salle de réunion du café La comédie

Allées P. Riquet

1er enjeu

La France est le seul pays européen ayant des communes majoritairement très petites (moins de mille habitants). Avantage : les élus y sont très proches des citoyens et sous contrôle citoyen. Nous sommes aussi le seul pays européen qui regroupe les communes en départements. Remplacer les communes par des agglos et des métropoles gigantesques, supprimer les départements au profit de grandes régions, n’est-ce pas la volonté inavouée d’adapter la France au vaste espace européen et à la mondialisation ?

Les victimes de cette course au gigantisme sont la démocratie participative, seule démocratie digne de ce nom et la gestion de proximité, seule efficace. 

2ème enjeu

On a fabriqué des eurorégions à l’insu des citoyens. Ainsi les Languedociens dans leur immense majorité ignorent qu’ils sont membres d’une eurorégion hispano-française (appelée « communauté de travail des Pyrénées »). Elle regroupe 3 régions françaises et 4 régions espagnoles. Il existe de même une eurorégion italo-française regroupant notre PACA et plusieurs régions italiennes. Quel rôle jouent ces eurorégions dans la tentative de remplacer l’Europe des nations par une Union européenne fédérant des régions ?

3ème enjeu

La loi Defferre de 1982 transférant aux régions certaines compétences jusque-là détenues par l’Etat fut un acte de décentralisation rapprochant le pouvoir des citoyens. Mais remplacer communes et départements par des structures beaucoup plus vastes et bien plus éloignées des citoyens, c’est de la recentralisation. Faut-il laisser faire ?

4ème enjeu

A mesure que grandissent les collectivités territoriales, la tentation grandit pour les élus en charge des services publics locaux de se soulager d’une tâche de plus en plus lourde en abandonnant les services publics à des entreprises privées multinationales. C’est ainsi que nous avons à Béziers l’eau la plus chère de France. Et c’est sur le conseil intéressé d’une multinationale que nous sommes menacés à Béziers par une usine d’incinération très coûteuse et très dangereuse.

5ème enjeu

On  recense en France (hexagone et Outre-mer confondus) 75 idiomes parlés en tant que langues maternelles par la population de nationalité française. Ce recensement ne comptabilise ni les touristes ni les migrants. La France est donc riche d’une exceptionnelle diversité linguistique. Une richesse à défendre, à cultiver. Rien dans le droit français actuel ne s’y oppose. L’Etat français a  donc toute liberté de soutenir les langues minoritaires. Pourquoi le gouvernement tient-il tant à ratifier la charte européenne des langues régionales ? Que cache cette manœuvre ?

Les citoyens, si souvent manipulés, ont besoin de transparence.

Le 10 octobre, faisons la clarté.

Comité biterrois de résistance

Pour tout renseignement  tél : 04 67 76 28 56

  

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.