Béziers : une femme tombe nez à nez avec deux hommes cagoulés en rentrant chez elle

En ouvrant la porte de son domicile à 3 heures du matin le 14 novembre, une femme se retrouve face à deux cambrioleurs cagoulés qui l'aspergent de gaz lacrymogène.

Au centre-ville de Béziers, quartier de la Madeleine, deux hommes cagoulés et vêtus de noir prennent la fuite en pleine nuit, emportant avec eux des bijoux et deux téléphones portables. Ils laissent derrière eux une femme qui venait de les surprendre en rentrant chez elle, les yeux meurtris par un jet de gaz lacrymogène. La victime en état de choc est parvenue à alerter la police et a déposé plainte en refusant l’examen d’un médecin.

Des interpellations en cascade

Près de douze heures plus tard, un individu soumis à un contrôle de police prend la fuite en jetant un sachet contenant des bijoux. Rattrapé au moment où il tentait de pénétrer dans un squat, il est interpelé. Deux autres individus rencontrés dans le squat sont eux aussi interpelés après que les policiers ont trouvé sur les lieux ce qui s’apparente à un butin. Sur le sol gisent des bijoux, des sacs de voyages et des valises. Toujours sur place pour effectuer leurs constatations, les policiers interpellent une demi-heure plus tard un quatrième individu qui rentrait dans le squat. Sur lui, les policiers trouvent là aussi de nombreux bijoux.

Une perquisition sur les lieux, conduite par les enquêteurs du groupe d’appui judiciaire du commissariat de Béziers (GAJ), met au jour des bijoux, des téléphones, des montres, des pièces d’identité, des valises, et enfin des cagoules et une bombe lacrymogène.

Un possible lien avec d’autres vols

Pendant leur garde à vue les individus suspectés ont nié se connaître tout en cohabitant dans le squat. Leurs identités n’ont pas été encore clairement établies, selon la police. L’un d’eux prétend être mineur. Ils ont également affirmer ne pas connaître la provenance des objets trouvés dans le squat. La femme victime du cambriolage la veille dans le quartier de la Madeleine, a pu récupérer la plupart de ceux qui lui avaient été volés la veille.

Cette opération a permis à la police de faire un lien avec quatre vols constatés le 7 novembre dernier dans des résidences, en pleine nuit également, à Béziers, Villeneuve-les-Béziers et Valras-Plage. Pour ce dernier, les trois cambrioleurs s’étaient présentés avec une arme de poing, menaçant une femme à son domicile. C’est désormais au magistrat instructeur de poursuivre les investigations pour déterminer le rôle et l’identité de chacun des hommes inculpés et l’origine des objets.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.