Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

CAP D'AGDE - COMITE DE QUARTIER CAP EST par Henri Geoffroy

C’est devant une nombreuse assemblée que s’est déroulée cette réunion pléniaire. Le Député-Maire entouré…

C’est devant une nombreuse assemblée que s’est déroulée cette réunion pléniaire.

Le Député-Maire entouré de son premier adjoint et de Richard DRUILLE, adjoint chargé de la vie quotidienne. On reconnait les conseillers Eric OLIEU et Lucienne LABATUT ainsi que Lilian Bancarel, Chef des Services Techniques.

001 1

De nombreux capagathois avaient répondu présents

002(5)

Les chefs des différents services

003(5)

MM. Rouveirol va devoir travailler l’arrivée du Tour de France, un samedi, et un 14 juillet !

Un véritable challenge pour cet homme et ses adjoints. Mais comment un Maire peut refuser un tel événement et qui plus est un 14 juillet pour la fête nationale s’exclama Gilles D’ETTORE, d’autant que nous connaissons bien le Directeur du Tour.

004(5)

Et nous voilà partis dans le feu nourri des questions.

Ce résident de Port Saint-Martin s’étonne qu’un lampadaire, propriété inaliénable de la Ville, ait pu se volatiliser.

Et de citer l’auteur du délit qui aggrave encore son cas en diffusant de la musique jusqu’aux aurores.

005(5)

Cette dame qui revendique le titre de  la plus ancienne co-poropriétaire du Cap, rétabli quelques vérités en louant l’action efficace du syndic à l’encontre du fauteur de troubles.

006(4)

Le Député-Maire enfonce le clou en demandant au Capitaine Larose une enquête sur le terrain.

007(3)

Les jets-ski occasionnent des nuisances surtout par marin, déclare cet amateur de belle plage tranquille.

Le Maire répond que ces engins ont des chenaux pour gagner la bande des trois cent mètres. Et là, il ne peut interdire la circulation des jets. Il y a des adeptes pour ce genre d’activités. Toutefois, des consignes seront données pour éviter les accélérations bruyantes dans les chenaux.

jet ski

On a droit à une déclaration péremptoire de cette riveraine de la rue de la Flanerie et du môle.

« Tout tombe en ruines » déplore-t-elle.

On en tremble même…sauf que le Maire signale que les façades et autres devantures relèvent du domaine privée. Mais ajoute-t-il, nous allons contrôler les dérives et agir auprès des syndics.

009 1

La question que tout le monde attendait..la voierie ! Il est de notoriété publique que les pins dégradent les chaussées. Et ce riverain d’une rue infestée de cassis de demander quand on lui refera sa route.

La réponse est simple. 220 kms de voies ! On ne peut tout faire en même temps. M. Bancarel signale que cette portion n’est pas budgetée mais c’est noté !


008 1

Le Maire signale qu’à l’époque, les concepteurs du Cap n’avaient pas pensé à « buser » les pieds afin que les racines n’effleurent pas la surface.

Un des pionniers de Rochelongue déplore la triste image des palmiers qui ont subi un choc thermique cet hiver.

Nos éminents spécialistes des espaces verts n’aiment vraiment pas ce spectacle et ils ont programmé bien évidemment l’enlèvement des palmes gelées selon un calendrier. Ils ne peuvent du jour au lendemain, faire ce travail sachant qu’il y a 874 palmiers sur la station.


cq rochelongue

010(1)

Et puis, on a droit à une scène pagnolesque. Un plagiste se lève véhément et explose : »Les plages sont pourries, les engins de nettoyage doivent être cassés ! »

Mais Monsieur, calmez-vous, lui répond le Maire. Vous savez combien nous coûte le nettoyage des plages ? Et le ruban bleu, pourquoi, nous l’avons ?

Mais le personnage de Pagnol n’en démord pas, même devant l’hilarité générale. On lui demande de situer la plage..qui n’est pas pourrie mais seulement envahie tout naturellement de coquillages. La nature quoi !

Et puis ajoute le Maire, il est une zone au droit du Bagnas, classée à l’ADENA 2000 et qu’ il est interdit de nettoyer, sauf de manière mécanique, afin de protéger la nidification.

010 bis

Ce propriétaire des marinas s’inquiète d’un manège, grand huit qui s’est édifié à quelques encablures de sa marina.

Vous avez surement des enfants et petits-enfants, Monsieur ? Alors, on ne peut raisonnablement tout supprimer. Et puis, à minuit, tout s’arrête..Et s’il y a du bruit, plus tard, ce sont les boites de nuit à ciel ouvert, très à la mode à l’époque. Mais, vous ne pouvez pas dire que la Mairie reste les bras croisés, nous sommes intransigeants sur les nuisances d’où qu’elles viennent.

011(2)

Et cette réunion se termina dans la bonne humeur devant le verre de l’amitié surtout que le beau temps est revenu.

Henri GEOFFROY

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.