Castelnau-le-Lez : 2 nouvelles crèches en vue pour accueillir environ 90 tout-petits

Reportage

A l'occasion de la Semaine nationale de la petite enfance, le maire de Castelnau-le-Lez, Frédéric Lafforgue, a annoncé deux futures ouvertures de crèches, en présence du nouveau président du conseil d'administration de la CAF de l'Hérault, Laurent Teissier, et du président de la CAF de l'Hérault, Thierry Mathieu.

Photo : Laurent Teissier, nouveau président du conseil d’administration de la CAF de l’Hérault ; Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez ; Thierry Mathieu, président de la CAF de l’Hérault ; et Nathalie Lévy, adjointe à l’action sociale et la petite enfance, vice-présidente du CCAS © Virginie Moreau.

Castelnau-le-Lez fait face à la pression démographique en créant des équipements d’accueil de petite enfance et des établissements scolaires, comme en témoigne la construction actuelle du futur groupe scolaire Jacques-Chirac, qui sera le 4e groupe scolaire de la commune. Celui-ci regroupera, dès la rentrée 2023, 11 classes élémentaires, 5 classes maternelles et un jardin d’enfants. Il abritera également des bureaux des services de l’Education nationale. Un accueil de loisirs sans hébergement y recevra les enfants de 3 à 12 ans pendant les vacances scolaires.

2 crèches annoncées pour 2024 et 2025

Ce projet est déjà connu des habitants. Mais le maire n’en reste pas là, puisqu’il vient d’annoncer la création future de 2 nouvelles crèches, financées à Castelnau-le-Lez en partenariat avec la Caisse d’Allocations Familiales de l’Hérault. Un premier projet se tiendrait près ou sur l’avenue de l’Europe, à proximité du collège. “Ce projet devrait être bouclé assez rapidement, pour 2024”, indique Frédéric Lafforgue, qui précise : “cette crèche comportera une vingtaine de berceaux, ce qui représente 30 enfants accueillis environ, certains enfants ne restant pas tous les jours ou toute la journée à la crèche”.

Le second projet se situera à la place de l’ancien restaurant scolaire de l’école Jean-Moulin. En effet, détaille l’élu : “L’ancienne piscine intérieure, qui servait de bassin d’apprentissage aux élèves de l’école Jean-Moulin, n’est plus en état de fonctionnement. Il aurait fallu investir des sommes folles pour sa rénovation. La création d’une nouvelle piscine de 2 bassins à Castelnau par la Métropole de Montpellier viendra remplacer la piscine Christine-Caron et le bassin d’apprentissage de Jean-Moulin. En lieu et place du bassin d’apprentissage, un restaurant scolaire sera intégré en 2023 dans l’école, car je souhaite que chaque école ait à terme son restaurant intégré, pour éviter les déplacements d’enfants. Le restaurant scolaire sera rasé et laissera la place à la construction d’une nouvelle crèche de 45 berceaux pour 2025, ce qui représente une bonne soixantaine d’enfants accueillis”.

Grâce à ces 2 créations de crèches, environ 90 tout-petits au total seront pris en charge.

Madiba, un accueil particulièrement adapté au bien-être des enfants

On imagine que les crèches créées pourraient prendre exemple sur le multi-accueil collectif Madiba, où le maire a procédé à cette annonce. Un lieu particulièrement pensé pour le bien-être des tout-petits : des jeux en bois sont intégrés à hauteur d’enfant aux murs de chaque pièce, même les couloirs ; et l’imaginaire y est convoqué par une journée mensuelle sans jouets durant laquelle les enfants sont invités à s’amuser avec du carton, de la ficelle.

jeux madiba castelnau
2 jeux muraux du multi-accueil Madiba à Castelnau-le-Lez © Virginie Moreau.

A Madiba, des animaux, dont un âne, rendent régulièrement visite aux enfants, qui peuvent, selon leur choix, soit s’approcher des animaux et les caresser, soit les regarder derrière une vitre pour se sécuriser s’ils en ont peur. Autre innovation, des sortes d’igloos (alcôves) sont intégrés à certaines pièces afin que les enfants puissent s’isoler s’ils en éprouvent le besoin.

madiba castelnau
Vue d’une des salles du multi-accueil Madiba à Castelnau-le-Lez © Virginie Moreau.

Castelnau-le-Lez, bien au-dessus de la moyenne héraultaise en termes d’accueil des tout-petits

Le président de la CAF de l’Hérault, Thierry Mathieu, a souligné l’exemplarité de la ville de Castelnau en matière d’équipements pour la petite enfance, d’écoles et d’accueil de loisirs. En effet, plus de 70 % des besoins d’accueil en crèche ou d’accueil individuel des tout-petits sont couverts à Castelnau-le-Lez, alors que la moyenne héraultaise est seulement de 52 %, et la moyenne nationale de 59,8 %.

Il invite les autres maires héraultais à se saisir de l’opportunité offerte par le Plan Rebond reconduit par la CAF, qui permet de financer 80 % de chaque place en crèche créée et 80 % des frais de fonctionnement. Le nouveau président du conseil d’administration de la CAF de l’Hérault, Laurent Teissier, souhaite répartir la dynamique des créations d’établissements d’accueil petite enfance sur le département de l’Hérault. “La CAF est partenaire de l’aménagement du territoire”, a-t-il rappelé.

L’accueil des enfants, un facteur d’attractivité

Frédéric Lafforgue a expliqué sa politique volontariste en faveur de l’enfance, de l’éducation et de la jeunesse par la volonté de répondre aux attentes des habitants de Castelnau-le-Lez, mais aussi à celles des futurs salariés appelés à travailler et s’installer dans sa municipalité. En effet, indique-t-il : “quand les cadres sont en phase de recrutement dans une entreprise, en premier lieu, ils sont très attentifs aux équipements d’accueil des petits et aux équipements scolaires. Vient ensuite le sujet de la mobilité. La question du salaire n’est évoquée qu’en dernier”. Un choix d’autant plus crucial pour la municipalité que de nouvelles zones d’emplois sont en vue, sur la future ZA Sablassou, et sur la ZA Via Domitia 2.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.