Castelnau-le-Lez : Frédéric Lafforgue, "la Ville agit sur sa facture énergétique"

Hérault Tribune Pro Reportage

Pour réaliser des économies d'énergie en pleine hausse de la facture énergétique mais aussi répondre à des enjeux de développement durable, la Ville de Castelnau-le-Lez a pris plusieurs mesures. L'une des actions concerne les éclairages d'Octobre Rose et de Noël.

Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez © Virginie Moreau.

Un travail de fond pour réduire la consommation énergétique

Le maire de Castelnau-le-Lez, Frédéric Lafforgue, explique : “Nous avons fait un travail de fond. Nous avons procédé à l’isolation thermique de l’école Jean-Moulin, l’isolation thermique du palais des sports sera faite par l’extérieur… Les équipements vieillissants et très consommateurs d’énergie sont progressivement remplacés par des systèmes moins énergivores tout en étant aussi perfectionnés, sinon plus. Le développement durable a été pris en compte pour la construction du futur groupe scolaire Jacques-Chirac et l’extension du Palais des Sports, à travers l’installation de panneaux photovoltaïques. Des systèmes de géothermie ou de solaire photovoltaïque en autoconsommation limitent le recours au réseau public d’électricité”.

Il analyse : “Cela nous permet d’agir sur notre facture d’électricité. Mais notre budget fluides (électricité, gaz) augmente de 100 000 euros cette année. Pour y faire face, nous avons sensibilisé les cadres à avoir des comportements de ‘bon père de famille’, et nous allons sensibiliser les agents municipaux dans leur ensemble à éteindre les lumières et leur ordinateur en quittant le lieu de travail, éteindre la climatisation quand les fenêtres sont ouvertes…”

Une réflexion sur l’extinction de l’éclairage public

Le maire détaille :Nous réfléchissons avec mes services à la possibilité d’étendre les horaires d’extinction de l’éclairage public, mais cela risquerait de générer des problèmes de sécurité, et la responsabilité du maire pourrait être engagée. Il faudrait revoir les peintures de circulation au sol, qui ne sont pas aux normes, réfléchir à maintenir le fonctionnement des caméras, qui sont alimentées par les poteaux de l’éclairage public, envisager des moyens d’effectuer le ramassage des poubelles dans le noir… Selon moi, on ne peut pas éteindre les grands axes, l’avenue de l’Europe ni le centre ancien. Pour toutes ces raisons, je ne suis pas favorable à l’extinction de l’éclairage public, sauf éventuellement de 1h00 à 5h00, exclusivement dans les quartiers résidentiels. Je préférerais réduire à partir de 22h00 l’intensité lumineuse de l’éclairage public à Led, qui est en cours de déploiement sur la ville avec la métropole”.

Réduction des éclairages festifs pour diminuer la facture énergétique

La Ville de Castelnau-le-Lez a décidé de diminuer sa facture énergétique sans pour autant négliger le bon fonctionnement des services et équipements publics ni le confort minimal nécessaire. C’est pourquoi la municipalité agit sur deux événements où l’éclairage n’est pas absolument indispensable.

Deux jours en rose pour Octobre Rose

La crise énergétique générant des surcoûts faramineux pour les collectivités, la commune de Castelnau-le-Lez éclaire de façon plus parcimonieuse les bâtiments publics à l’occasion d’Octobre Rose. Les préoccupations de la Ville ne sont pas uniquement d’ordre financier. La protection de la planète fait également partie des objectifs du maire, Frédéric Lafforgue.

Au lieu d’un éclairage tout le mois d’octobre aux couleurs du ruban rose, les façades du musée de la Résistance, du Kiasma et du Palais des Sports ne sont éclairées cette année que le premier et le dernier jour d’Octobre Rose, alors qu’elles avaient été éclairées en rose tout le mois d’octobre en 2021. Les parapluies aux couleurs de cette opération de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, installés rue Jules-Ferry, sont, eux, bien présents durant le mois entier. Bien évidemment, l’éclairage est en Led, pour réduire la pollution lumineuse et la consommation énergétique.

illuminations noel kiasma
© Virginie Moreau.

Les illuminations de Noël

Au mois de décembre, les illuminations de Noël ne brilleront que de 18h à 23h, alors qu’elles sont d’habitude éclairées de 17 à 1h et de 5h à 8h. Cette plage horaire restreinte produira des effets bénéfiques sur la facture d’électricité de la commune.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.