CLAPIERS - MA REPONSE AU NOUVEAU MAIRE par Marie-Noëlle SIBIEUDE

Droit de réponse au communiqué de nouveau MaireLe 16 septembre 2016 est paru sur les…

Droit de réponse au communiqué de nouveau Maire

Le 16 septembre 2016 est paru sur les supports de communication de notre commune. un communique du nouveau maire concernant le projet immoblller du centre historique de notre village.
Mise directement en cause, j'ai decide d'exercer mon droit de réponse. 

A lui seul ce communiqué démontre l'existence de ce projet, et le nouveau maire le reconnaît lui-même.
Il retrace sa presentation lors d'une reunion organisée avec la société Clapieroise Hectare lmmobilier.
A cette occasion, c'est un projet abouti qui a été présente à un certain nombre de nos concitoyens, mais pas à tous.

Projet d'ailleurs repris sur les réseaux sotiaux par la société Hectare Immobilier où apparaissaient au côté du logo dela commune de Claplirs, les plans et les photos que le nouveau maire qualifie aujourdhui d'affreuses et deformées.

Pourquoi n'a-t-il pas utilisé ces qualificatifs lors de cette réunion dont il a été l'un des principaux protagonistes ?
Mieux encore, ce projet a été évoqué lors de la commission municipale d'urbanisme du 7
juillet 2016, commission présidée parle nouveau maire, lui-meme.

Notons que sa propre communication nous confirme par un schéma, qu'iI s'agit bien du périmètre compris entre la rue de Vendargues et la rue du Calvaire qui était concerné.

En résumé, le nouveau maire confirme donc et à plusieurs reprises les informations diffusées par mon canal. Dont acte, il n'y a jamais eu diffamation ou distorsion de la vérité de ma part.

Nous assistons auiourd'hui à un rétropédalage éclair du nouveau maire devant la levée de bouclier provoquée par ce projet.
Le lien avec les Clapiérois est donc si distendu que le nouveau maire n'a pas compris qu'il avait à cette occasion franchie un point de non retour dans sa volonté de marquer au fer à béton |'histoire de Clapier ?

Par ailleurs, nous apprenons par sa plume que les ateliers municipaux à l'intérieur desquels travaillent un certain nombre d'employès de la commune sont insalubres.
Rappelons que pour la loi, le nouveau maire est l'employeur de la commune, pas le conseil municipal.
Quelles actions de protections immédiates met-il en place ?
Nous n'en serons pas plus, hormis la promesse d'une opération immobilière.

Cest avec une grande satisfaction que je constate que le nouveau maire est revenu à plus de raison, renonce au projet concemant notre centre historique et je |'en félicite.

Je remercie les très nombreux Clapiérois de leur mobilisation et de leur implication, ils voient dans ce recul le fruit de leur engagement citoyen.

Néanmoins, nous devons rester vigilants, car ce communiqué n'annonce pas la fin du réaménagement de notre centre historique.

Pour ma part, je crois en la participation citoyenne et je vous propose de reprendre la main afin que rien ne se fasse sans votre participation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.