Comment bien choisir son piano : acoustique ou numérique ?

Quelques conseils pour faire le bon choix entre piano acoustique et piano numérique.

Deux principales qualités à retenir : le son et le toucher

Qu’il soit numérique ou acoustique, il est indispensable de privilégier les qualités sonores du piano. Si le son ne plaît pas à vos oreilles, vous allez certainement vous lasser et serez peu enclin à jouer et donc à progresser. Evitez les basses trop sourdes et les aigus trop métalliques. Le timbre (couleur du son) doit aussi être homogène sur toute la tessiture (du plus grave au plus aigu).
Deuxième critère : le toucher. On préfèrera généralement un toucher “lourd”, mais pas trop. Un clavier au toucher lourd (lesté pour le numérique) permettra de jouer avec des nuances (du moins fort au plus fort). Un réglage trop lourd sera dur et peu réactif et ne permettra pas de jouer vite ou en douceur. Un toucher trop léger sera difficile à contrôler pour certaines subtilités. Il faut aussi veiller à l’égalité du toucher sur toute l’étendue du piano.

Acoustique ou numérique ?

La question de la sonorité (ou des sonorités) va certainement orienter votre choix vers un piano acoustique ou bien numérique. Le piano acoustique possède sa propre sonorité et produit des notes de manière naturelle. Le piano numérique ne cherche pas seulement à imiter un piano acoustique mais propose toute une palette de sonorités : différents types de pianos (classiques, modernes, électriques…) ainsi que d’autres d’instruments (orgues, clavecin, vibraphone, guitares, cordes, percussions…).
Si vous recherchez uniquement un beau son de piano, l’idéal sera le piano acoustique, qui produit une sonorité naturelle que le numérique n’arrive pas encore à restituer complètement. Ce choix convient aux musiciens qui jouent principalement de la musique classique ou du jazz.
Si, au contraire, vous aimez jouer avec différentes sonorités ou si vous jouez divers styles de musiques, dont la musique actuelle, le piano numérique vous offrira toute une palette sonore qui répondra à votre créativité.

Une fillette jouant du piano à queue.

Le piano acoustique

Les avantages : véritable sonorité naturelle du piano, toucher naturel, beauté du meuble, stabilité (l’instrument ne bouge pas lorsque l’on joue puissamment), les pédales sont mécaniques et peuvent être utilisées avec précision.

Les inconvénients : cher, lourd (surtout lors d’un déménagement), encombrant (surtout un piano à queue), le piano acoustique ne prend pas de valeur avec l’âge (les pianos anciens sont difficiles à vendre). Très sonore, il peut incommoder les voisins, sauf s’il est muni d’un système silent (avec casque). Il est sensible aux changements de température et d’hygrométrie, et nécessite d’être accordé et harmonisé régulièrement, ainsi qu’un entretien régulier (divers réglages ou remplacement des pièces d’usure). On n’a pas la possibilité de modifier certains réglages (diapason, tempérament, transposition…)
Il convient à tous les musiciens de tous les âges, du débutant au niveau avancé, jouant tous les styles de musiques.

Un clavier de piano numérique.

Le piano numérique

Les avantages : il dispose de nombreuses sonorités de pianos et instruments divers, offre la possibilité de régler le volume, ce qui permet de jouer avec un son faible, et donne la possibilité de bancher un ou deux casques, ce qui coupe totalement le son extérieur. Il permet d’égalité du timbre et du toucher sur toute la tessiture. Il dispose souvent d’un métronome et d’un système d’enregistrement. Il est possible de moduler certains paramètres : réverbération, effets divers, diapason, tempérament, transposition, etc. Un piano numérique n’a pas besoin d’être accordé. Il est possible de le connecter à un ordinateur pour un travail de M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur), de le brancher sur un amplificateur pour augmenter la puissance (en concert par exemple), et de le brancher en direct sur une table de mixage. Le piano numérique est transportable facilement grâce à ses pieds démontables. Son budget est raisonnable. Son encombrement est réduit en hauteur et en profondeur. Peu fragile, il ne nécessite pas d’entretien particulier.


Les inconvénients : rapidement obsolète, un piano numérique perd de la valeur chaque année. Il ne reproduit pas toutes les sensations d’un piano acoustique et est moins esthétique qu’un meuble de piano. Attention à son instabilité lorsque le piano est posé sur un pied en X. De plus, la ou les pédales d’un piano numérique n’ont pas la précision des pédales mécaniques.
Il convient aux musiciens qui cherchent des sonorités variées, aux musiciens qui travaillent en M.A.O. (compositeurs, arrangeurs…), aux pianistes débutants et de niveau intermédiaire jouant de la musique classique ou jazz. Il faudra toutefois un piano haut de gamme pour un musicien de niveau avancé.

La prochaine chronique proposera une sélection de différents modèles de pianos et abordera la question de la location ou de l’achat neuf ou d’occasion.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.