Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

CRASH TRACKER - Ce que l'on sait des circonstances de l'accident

La région de Générac dans le Gard est en proie aux flammes depuis quelques…

https://www.dailymotion.com/embed/video/x7f000z&syndication=112818

La région de Générac dans le Gard est en proie aux flammes depuis quelques jours. Près de 150 hectares sont d'ores et déjà détruits.

Ce vendredi après-midi, un avion tarcker qui faisait parti du dispositif aérien de lutte contre ces incendies qui seraient d'origine criminelle, s'est écrasé en luttant contre les flammes. (voir vidéo)

Un hommage au pilote

L'avion appartenait à la sécurité civile basée à l'aéroport de Nîmes Garons. Son pilote, seul à bord, est malheureusement décédé. Il était marié et père de deux enfants. Le ministre de l'interieur, Christophe Castaner est attendu dans le Gard ce samedi matin afin de lui rendre hommage.

Une double enquête 

Depuis vendredi soir, les gendarmes de la cellule d’identification criminelle du groupement du Gard ratissent la zone autour des restes du Tracker, à la recherche d’indices et d'éléments pouvant intéresser l'enquête.

Une double enquête est ouverte, une judiciaire confiée aux gendarmes de la section de recherches de Nîmes, l’autre administrative diligentée par le Bureau enquête accident -BEA- de la direction générale de l’aviation civile et les transports aériens, dont l’unité régionale basée à Montpellier. Des techniciens qui sont à pied d’oeuvre sur le terrain, ce samedi matin.

Un problème d'estimation d'altitude ?

Selon des premières analyses, l'hypothèse d'une perte de repère pourrait être avancée. Le pilote, qui était en phase descendante, est entré dans une colonne de fumée très sombre et a percuté la cime des arbres. 

L'avion Tracker en voie de remplacement

Reconnaissable à sa silhouette rétro et à sa carlingue blanche et rouge, le Tracker est un avion mythique construit à partir de 1955 dans les ateliers de l'avionneur américain Grumann.

Sa robustesse et sa maniabilité lui ont valu d'être utilisé à partir de 1980 dans la lutte contre les incendies de forêts.

Sa soute contient une cuve capable de contenir 3,5 tonnes d'un produit retardant ou moussant, le Tracker a intégré en 1987 la flotte aérienne de la Sécurité Civile où il sert depuis 32 ans. Des 12 exemplaires d'origine, il ne restait jusqu'à hier que 8 exemplaires, aptes à assurer des missions de guet armé. 

Sans préjuger des causes de l'accident, il est clair que les Tracker de la Sécurité civile effectuent leurs ultimes heures de vol. En 2017, la décision d'une mise en retraite progressive des Tracker avait été prise. Ils sont remplacés par les Dash 8 

Le premier, capable d'emporter 10 tonnes d'eau ou de retardant, a été livré à la nouvelle base de Nîmes-Garon le 12 juillet dernier. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a confirmé à cette occasion que 5 autres suivront jusqu'en 2022. Une étape attendue, la Sécurité civile ayant perdu depuis 1963 pas moins de 26 appareils – Tracker ou Canadair – dans des accidents directement imputables à la lutte contre les incendies.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.