Déchets à ménager ? .. par Brice Blazy

Depuis de nombreuses années le sujet des déchets est récurrent.En 2001 c'est un des…

Depuis de nombreuses années le sujet des déchets est récurrent.
En 2001 c’est un des thèmes défendus par Gilles D’ettore candidat soutenu par l’Ump qui est scandalisé que l’ancien Maire et Président de la communauté de communes n’aie rien fait.

Etat des lieux…:
Aujourd’hui après 7 ans aucune solution n’est trouvée. Pire même, la collecte pose problème puisque des risques de grèves se font jour alors que de ce point de vue nous pouvions imaginer être assez rassuré.
Ce sujet est primordial (même s’il n’est pas vendeur électoralement)
C’est tout de même pour ce type de gestion et de règlement collectif que les hommes se présentent aux suffrages de leurs pairs et aspirent à les représenter.
Si la politique se contente de beaux articles sur papier glacé avec de beaux textes travaillés par agence de communication sommes nous dans l’ambition de faire de la politique « autrement » comme indiqué en 2001.

Dans des communes aussi touristiques que les nôtres et qui connaissent des croissances importantes de population il est urgent de trouver les solutions alternatives à ce problème.
L’agglomération de Béziers a réglé le problème depuis quelques années maintenant alors pourquoi pas la notre ?
La région Marseillaise qui accueille « nos déchets » a su faire évoluer ses structures pour faire face aux traitements nécessaires quand nous même n’arrivions pas à régler le problème du traitement voire de la collecte.

Cette problématique est comme d’autres moins vendeuse politiquement pourtant ce sont ces sujets capitaux qu’il convient de remettre au centre des débats pour nos concitoyens et ne pas éviter les débats qui sont essentiels à notre avenir.

Entre régler ce problème essentiel et se faire « son cinema » pour ma part il est évident que la priorité est claire.
Il nous faut revenir à ces fondamentaux si nous voulons faire de la politique « autrement ».
Pour cela il faut régler les problèmes des Français en s’attaquant aux véritables problèmes et pour cela il faut du courage.
Tout un chacun est capable de se faire plaisir et de faire plaisir aux copains mais est-ce bien cela la politique et les choix majeurs qui doivent être faits et les orientations stratégiques à prendre ?
A l’image des actions positives entreprises par notre gouvernement nos élus locaux ne peuvent pas faire preuve de schizophrénie en soutenant d’un côté par leur vote les actions du gouvernement au Parlement et en tenant un autre langage localement en n’appliquant pas la même politique.

Dans ce contexte l’action de notre Président est annulée et les efforts de notre gouvernement anéantis par ces comportements clientélistes qui mettent en danger la majorité présidentielle.

Nous devons réformer, engager les débats pour choisir le plus rapidement possible des solutions à mettre en place rapidement afin de faire face aux défis à venir qui seront nombreux et qui si nous attendons coûterons de plus en plus chers à la collectivité.
Comme nous pouvons aujourd’hui le constater pour les retraites, la santé et tous les sujets importants que l’on a pas traité durant de nombreuses années.

Oui à une UMP : Pour le collectif et dans le sens de la politique lancée par notre Président et le gouvernement Fillon,
Non à l’UMP : Union des moutons de panurges à la solde d’élus locaux qui cherchent à tirer les bénéfices de toutes les situations sans régler les problèmes essentiels.

C’est autrement que l’on peut faire de la politique autrement.

A l’image du rapport Attali,
C’est certainement risqué et c’est certain que les élus locaux n’apprécient guère, mais c’est ce qui changera notre avenir, le reste ne fera que ralentir notre chute.

Brice Blazy
Militant Ump pour un Ump démocrate
http://briceblazy.blogmilitant.com/
http://fr.facebook.com/people/Brice_Blazy/1093702118

En complément
Communiqué de presse du groupe UMP paris
Propreté à Paris: le groupe UMP dénonce une “désorganisation complète”
Le groupe UMP au Conseil de Paris a dénoncé jeudi la “désorganisation complète des services de la propreté à Paris” et “une situation ubuesque de blocage”, qui s’est traduite par la grève des éboueurs.

Les illustrations sonores sont choisies par la rédaction à titre purement humoristique et illustratif.
Elles sont totalement indépendantes du signataire de l’article


Saint-Preux!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.