L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Déchets d'ici, déchets d'ailleurs : une même problématique

Courage! Les enquêtes publiques sont souvent techniques et formalistes. C’est vrai. Bien souvent, les commissaires enquêteurs rendent des conclusions positives aux projets qui leur sont soumis. C’est vrai aussi.   Et pourtant! Il est des cas où la mobilisation des populations, les motivations des élus et la pertinence des arguments convainquent les commissaires enquêteurs et […]

Courage! Les enquêtes publiques sont souvent techniques et formalistes. C’est vrai.

Bien souvent, les commissaires enquêteurs rendent des conclusions positives aux projets qui leur sont soumis. C’est vrai aussi.

 

Et pourtant! Il est des cas où la mobilisation des populations, les motivations des élus et la pertinence des arguments convainquent les commissaires enquêteurs et répandent comme un parfum de victoire dans les espaces préservés.

 

Oui, il y a à peine quelques mois, à Robercourt (Vosges) la commission d’enquête a émis un avis défavorable à l’encontre d’un projet porté par…«Villiers Services» en vue d’implanter un(e)…«éco-pôle» composée … en deux unités? À savoir, un centre de stockage de déchets ménagers et assimilés (dits non dangereux) d’une part et d’un centre de tri et de transfert, d’autre part.

Les projets vosgiens et languedociens ont cela de commun : c’est la même société ici et ailleurs qui porte le projet avec le même principe «d’éco-pôle», en deux unités, comme à Montblanc.

C’est essentiellement sur la base de trois points que la commission d’enquête s’est prononcée contre le projet de Robercourt :

1 – l’impact de la circulation et l’analyse des risques liés au trafic routier suite à la création du centre de stockage ( l’hypothèse du contournement repoussée à une «concertation» ultérieure paraissait trop incertaine)

2 – la non application du principe de proximité (réduire les distances de transports pour diminuer les taux de pollutions)

3 – l’impact sur un site «Natura 2000» (protection d’espèces notamment des oiseaux nicheurs, reptiles, végétaux)

A Robercourt, l’ACCID (association d’opposition au projet) a remis un argumentaire étoffé pour marquer son rejet du double projet porté par «Villiers Services». Le travail de cette association a payé. Le poids de la mobilisation est net : 1209 dépositions étaient enregistrées pour la seule enquête publique relative aux installations classées (ICPE).

Chaque déposition est utile : les signatures sont comptées et les arguments sont ensuite classifiés (nuisances, sécurité, contournement, faune et flore, géologie et étanchéité, nappe phréatique, phénomène sismique, réduction des déchets, etc…)

A toute fin utile, voici le lien vers la reproduction des conclusions de la commission d’enquête

ajournant le double projet de «Villiers Services» dans les Vosges :

http://accid.over-blog.com/article-34232445.html

Cela étant,bien que retoqué, le projet suit la procédure:le passage devant le CODEREST (Conseil départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques). Ce Conseil émet un avis consultatif susceptible d’influer sur le choix du Préfet. Il est important d’écouterles cinq il est aussi très important d’écouter les cinq minutes d’interview du Préfet Sorain (Préfet des Vosges) sur les questions du traitement des déchets, du recyclage et de la protection de la ressource en eau :

http://accid.over-blog.com/article-d-sorain-prefet-des-vosges-fait-le-point-sur-le-traitement-des-dechets-image-plus-38115586.html

Ici comme ailleurs, la gestion des déchets est un sujet qui se pose dans les mêmes termes : réduction des volumes, exportations, principe de précaution, principe de proximité, traitement, valorisation, recyclage.

Aux registres, Citoyens!

Olivier Goudou (Bessan)

Co-président du CIAD

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.