Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Déclaration PCF Agde : Elections municipales du 30 mars 2014

Déclaration PCF Agde : Elections municipales du 30 mars 2014 Dimanche 30 mars, les électrices…

Déclaration PCF Agde : Elections municipales du 30 mars 2014

Dimanche 30 mars, les électrices et électeurs agathois ont donné une majorité relative à la liste de Gilles D’Ettore. Il conduira à nouveau les affaires municipales pendant six ans. Le résultat est net et démontre la forte mobilisation de la droite sur Agde. Le score de l’extrême droite appelle à la plus grande vigilance, mais n’impacte pas celui de l’UMP.

Son opposant principal, Fabrice Mur, en manque de dynamique pour cette élection est  loin derrière. Les reports de voix ont fonctionné en bonne tradition républicaine mais les abstentionnistes lui font défaut dans ce scrutin. La vie politique a ses revers,  la mobilisation de son camp n’est pas toujours facile en ces temps de crise sociale et «  l’apolitisme » a ses limites.

Nous ne siègerons pas au Conseil Municipal et pour cause, nous ne sommes pas élus. Ce qui signifie qu’une partie non négligeable de l’électorat sera, encore pour ce mandat, privée de la possibilité de s’exprimer dans l’enceinte municipale. C’est fort regrettable, tant les éléments porteurs de cette campagne électorale avaient mis en difficulté un Maire « hors la loi » qui ne supporte pas la contradiction.

Rappelez-vous ses arguments de début de la campagne, non je ne ferai pas de logements sociaux, je n’appliquerai pas la loi Duflot, je ne veux pas des flots de délinquance, tout cela pour durcir un électorat déjà très à droite.

Rappelez-vous ses arguments soi-disant plus conciliants de fin de campagne : je ferai des logements uniquement pour les agathois, renforçant ainsi les critères d’exclusion.

Nous avons dénoncé ce discours nocif et continuerons de le faire pour obtenir l’application d’une loi et la construction de logements utiles et adaptés aux habitants de notre ville.

Nous continuerons à dénoncer les abus et les injustices, avec d’autres, car cette campagne a été portée par des initiatives citoyennes qui ne doivent pas s’éteindre. Elle a permis à tous de s’exprimer et de faire valoir des opinions différentes montrant ainsi qu’Agde est culturellement diverse et ne croule pas sous une pensée unique.

Des personnalités se sont découvertes, reconnues, côtoyées. D’un mécontentement est né un engagement, et cette démarche est précieuse pour la démocratie.

C’est le sens du travail qui nous attend pendant 6 ans : ne pas se départir de ce qui nous rassemble, se retrouver sur nos convergences, pour gagner avec force en 2020.

Je voudrais saluer ici le travail fait par les listes d’union et de rassemblement menées par Sylvie Loubet sur Bessan et Richard Monedero sur Vias. Elles obtiennent des élus qui seront utiles pour les populations de leurs villes et dans le conseil communautaire.

Les communistes d’Agde seront encore présents dans les batailles futures et dès demain pour contribuer à la grande marche contre l’austérité pour l’égalité et la partage des richesses

 Le samedi 12 avril à PARIS.

Frédéric MARKIDES

Parti Communiste Français / Membre du Front de Gauche

Agde le 31 mars 2014

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.