Du traitement de la cause et de la conséquence

  La problématique des déchets etde leur « élimination » pose la question de la notion même…

 

La problématique des déchets etde leur « élimination » pose la question de la notion même que recouvre ce terme dans l’imaginaire collectif. L’amalgame est, malheureusement,  trop généralisé pour que nous prenions tous conscience brutalement de ce qu’est un déchet organique, un déchet toxique ou un déchet ultime.

Pour trouver une « solution » à cette problématique, c’est la globalité de notre mode de vie sociétal qu’il faut reconsidérer.

Les « déchets » ne sont pas une cause mais une conséquence.

Vouloir résoudre une conséquence sans toucher à la cause,  ce n’est malheureusement pas nouveau dans notre histoire. Le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir » commence à peine maintenant, à être appliqué notamment pour la santé humaine.

Mais lorsque le remède est pire que le mal !……

Là, c’est  pire qu’un emplâtre sur une jambe de bois.

L’homme moderne se doit de tirer les enseignements du passé pour choisir les meilleures solutions pour l’avenir.

En matière de gestion des déchets, l’avenir doit être fondé sur des certitudes, des technologies éprouvées conformes au DEVELOPPEMENT DURABLE. Se lancer « à corps perdu » dans des solutions HYPOTHETIQUES quant aux résultats, c’est contraire au raisonnement sensé, c’est contraire au PRINCIPE DE PRECAUTION.

Opter pour des « solutions  à la sauvette » à court terme ne peut que retarder les vrais solutions, c’est aussi aggraver l’urgence dont souffre déjà crucialement notre ENVIRONNEMENT.

Pour arriver à trouver les bonnes réponses, c’est une lapalissade, il vaut mieux se poser les bonnes questions.

Se poser les bonnes questions, c’est aussi se dire que le mode de vie de notre société doit changer pour réduire substantiellement le volume de nos déchets.

Pour conclure, Albert EINSTEIN disait : « on ne résout les problèmes avec les modes de penser qui les ont engendrés ».

Les solutions industrielles quelles qu’elles soient ne sont et ne seront jamais les bonnes !

Ni ECOPOLE DE LA VALASSE NI TORCHE A PLASMA !!

Notre région a d’autres atouts NATURELS à faire valoir, prenons les devant et soyons

ENFIN UNE REFERENCE EN LA MATIERE, UN NOUVEAU MODELE A SUIVRE !!

Sommes-nous prêts à relever ce challenge ?

En ce qui me concerne, la réponse est oui. Et pour vous ?

 

Ariel JORDA

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.