Fraïsse-sur-Agout : une haie mellifère empêche la neige d’envahir la route

Le Département a planté 400 mètres de haies mellifères le long de la route, pour empêcher le vent de créer des amas de neige qui finissent par bloquer la circulation.

Le vent soulève et pousse la neige qui s’accumule où le vent ne l’atteint plus. Les routes font partie de ces endroits où des amas de neige apparaissent gênant la circulation. On appelle ces amas des congères, les Fraïssignols les connaissent bien. Les 400 mètres de haies ont été plantés le long de la route départementale 169, à Fraïsse-sur-Agout, par des travailleurs en situation de handicap.

Une solution écologique

Les haies mellifères contre les congères apportent une solution écologique. Ce choix du Département s’inscrit dans son plan Routes et biodiversité, récompensé lors du concours de l’institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité 2021. Les haies mellifères s’intègrent mieux dans le paysage, sont durables et économiques. Tout le contraire de l’ancienne méthode des filets en plastique qu’il fallait remplacer régulièrement.

Les haies avaient disparu du paysage

Une estimation évalue à 70 % la part des haies végétales ayant disparu en milieu rural depuis un demi-siècle. L’action du Département est vue comme un sursaut face à une disparition pesant sur la biodiversité. Car en dehors de ses vertus pour contrer les congères, les haies mellifères constituent un abri pour certains animaux, dont les pollinisateurs, et servent aussi à lutter contre l’érosion des sols.

Chantier confié aux personnes en situation de handicap

Les 640 arbustes ont été plantés par les travailleurs handicapés de l’Esat du Haut-Languedoc. Un chantier de 8 500 euros que le Département avait programmé durant le semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap du 15 au 21 novembre. Avant que les jeunes plants deviennent de véritables arbustes, l’équipe de l’Esat a été missionnée pour les aider à croître, en arrosant et entretenant les haies pendant 3 ans.

Un bon plan pour les abeilles

Le Département a fait d’une pierre deux coups. La plantation des jeunes plants contribue au développement des insectes pollinisateurs. L’aubépine, le cornouiller sanguin, le prunellier, l’églantier, le framboisier, le sorbier des oiseleurs, font partie des essences choisies dans le cadre du plan abeille du Département.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.