Frontignan : la saison sera culturelle et festive

Reportage

Le 10 juin dernier, c’était la présentation de la saison culturelle et festive de Frontignan. Le maire, Michel Arrouy, Valérie Maillard, adjointe en charge de la culture, du patrimoine et de l’égalité homme-femme et Fabien Nebot, conseiller municipal délégué aux festivités, aux joutes et aux traditions ont présenté les réjouissances de l’été. À Frontignan la Peyrade, c’est plus de 200 rendez-vous tout l’été, culturel, festif, sportif, pratique.

Le maire Michel Arrouy est ravi, car « c’est la première saison post-Covid, sans protocole sanitaire, on l’espère. Nous allons pouvoir retrouver une normalité de manifestations ! Nous avons une programmation riche qui débute dès le 17 juin avec la fête de la Peyrade, la fête de la musique et le FIRN pour cette fin juin. Ce mois de juin sera festif et culturel, suivi de la saison estivale avec des manifestations en lien avec l’identité de la ville : les fêtes de Frontignan, le 14 juillet, les tournois de joutes, les journées andalouses, tout ce que l’on peut faire à travers le vignoble et le muscat, les jeudis de la culture. Je suis très heureux de retrouver cette normalité, d’avoir informé nos concitoyens un mois à l’avance de la programmation. Il faut reconnaître que la principale difficulté est de retrouver un rythme normal, de retrouver les habitudes. »

Les festivités

Fabien Nebot annonce la couleur : « cette année, nous avons fait sauter les points d’interrogation ! Le feu d’artifice et les concerts sur la place sont de retour pour la fête de Frontignan la Peyrade. La soirée du vendredi est animée par une nouvelle association : FLP Studio 34, qui œuvre dans les arts urbains. Le dimanche soir, plusieurs associations se sont mobilisées pour cette soirée sur le thème du bal musette. »

En juillet, le planning est fourni avec « le 12 juillet, le défi Rames, suivi d’une soirée conviviale : c’est une course amicale à bord de barques. Le 13 juillet, c’est le retour du fameux bal des pompiers à la caserne. Le 14 juillet, retour du tournoi de joutes. Une première pour la ville, un tournoi féminin sera mis en place : les femmes auront leur récompense avec leur pavois et leur lance ». Michel Arrouy complète : « c’est une première dans l’histoire des joutes languedociennes. Officiellement il y aura un tournoi doté et un pavois, comme pour les hommes, ce sera le premier titre pour des femmes. Nous sommes dans l’égalité homme-femme dans la collectivité, c’est bien d’avoir des mots, il faut aussi poser des actes : nous avons un groupe de femmes jouteuses qui revendiquent un certain nombre de choses depuis des années. Nous avons beaucoup œuvré avec la ligue des joutes languedociennes, ce sera un acte fort. Ce tournoi du 14 juillet est très ancien et très important pour notre ville. »

Fabien Nebot continue de dérouler le programme : « le 14 juillet, les tournois de joutes de la ligue, tournois professionnels des plus petits jusqu’aux lourds le dimanche. Le dimanche, ce sera le retour du festival du muscat, dans sa plus belle forme : avec une nouveauté accord mets et vins avec l’AOP Roquefort, beaucoup de partenariats avec Sud de France, la CCI, et le retour des confréries. Le 24 juillet, la Fête de la Mer : elle revient avec plus de latitude pour embarquer sur les bateaux. Au retour de Saint-Paul, le club Taurin organise un repas sur le square de la liberté avec toutes les associations qui participent à la Fête de la Mer. »

L’élu aux festivités enchaîne avec la programmation du mois d’août : « la fête du port aura lieu traditionnellement le 14 août. Sur ce même week-end, nous accueillerons le festival électro Family Piknik aura lieu les 13 et 14 août sur l’aire des loisirs. Leur démarche est intéressante, car ils cherchent à s’implanter réellement dans la durée. Et enfin le Total Musclum le 19 août qui revient : le concours des brasucades. »

La culture

Valérie Maillard rappelle que « notre souhait à Frontignan, c’est d’installer la culture dans l’espace public afin de privilégier l’accès au plus grand nombre gratuitement. Nous reprenons les ‘bonnes recettes’, avec les Jeudis de la culture et du spectacle vivant sur la place Jean Jaurès à 19 h, des défilés de fanfares et du spectacle vivant. On retrouvera les Emmuscades, le cinéma en plein air avec une programmation de Cinémistral à la plage et dans les quartiers de la ville. La nouveauté cette année est l’exposition hommage à l’artiste René-François Gregonia au musée de Frontignan et enfin les 25 ans du FIRN, avec une programmation qui met à l’honneur les femmes autrices. »

Côté musique, Valérie Maillard cite notamment « la fête de la musique le 21 juin, avec la mise en avant du cœur de ville, le conservatoire viendra jouer et animer une soirée place Jean Jaurès. On poursuivra avec le Festival de Thau que nous recevons le 19 juillet à l’espace chapiteau pour une soirée en entrée libre, et le 26 juillet le festival Convivencia qui se déplace en péniche sur le canal du Midi avec. Le vendredi, on retrouvera place Jean Jaurès les Apérock, de 19h à 22h. »

Concernant l’art dans les espaces publics et les expositions, l’élue rappelle que « nous accueillerons au musée, l’exposition de René François Gregonia, artiste qui a vécu à Frontignan et a la particularité d’être l’un des précurseurs du Land Art sur notre commune, qui a peint la digue qui se trouvait au passage à niveau de la route qui reliait la Peyrade avec la plage, détruite depuis. À la salle Izzo, tout l’été, nous accueillons la donation de la famille Drano : un travail qui date des années 80. Nous avons installé de l’art urbain sur des bâches dans le cœur de ville : l’idée est de déambuler dans la ville et d’entendre dire les enfants : ‘ regarde maman, il y a de la peinture sur le mur ‘. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.