Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

FRONTIGNAN - Prévention santé et droit au bien-être : à Frontignan la Peyrade, on connait !

Permanences, ateliers, conférences et événements… Depuis de nombreuses années, la Ville se donne les moyens d’accompagner ses habitants, et tout particulièrement les jeunes et les seniors, pour mieux vivre au quotidien à tout âge. Mieux vaut prévenir que guérir… Mammobile : faites-vous dépister dès 40 ans Si le cancer du sein, première cause de décès par […]

Permanences, ateliers, conférences et événements… Depuis de nombreuses années, la Ville se donne les moyens d’accompagner ses habitants, et tout particulièrement les jeunes et les seniors, pour mieux vivre au quotidien à tout âge.

Mieux vaut prévenir que guérir…

Mammobile : faites-vous dépister dès 40 ans

Si le cancer du sein, première cause de décès par cancer chez les femmes, se déclare dans huit cas sur dix à plus de 50 ans, un dépistage précoce permet de le guérir neuf fois sur dix. Aussi, depuis 1996, la Ville verse chaque année une subvention de 30 000€ à l’association Montpellier-Hérault pour le dépistage du cancer du sein (A.M.H.D.C.S.) pour permettre le dépistage gratuit dès 40 ans. Un engagement pour la prévention santé bien compris des Frontignanaises, puisque plus de la moitié des quelques 500 femmes qui se rendent au Mammobile chaque année, au plan du Bassin et sur la place Gabriel-Péri à La Peyrade, ont moins de 50 ans.

Prochain rdv : du 28 au 30 novembre, quai des Jouteurs

Addictions : on vous accompagne

Depuis 2013, par le biais d’une convention avec le CCAS de la Ville, une éducatrice spécialisée de l'association Arc-en-Ciel, qui travaille en lien avec le CCAS et le service jeunesse, assure une permanence hebdomadaire à Frontignan la Peyrade pour les personnes confrontées à une addiction avec ou sans substance, et apporte un soutien aux familles. Gratuite, la prise en charge est à la fois médicale, psychologique, sociale et éducative.

Pour prendre rendez-vous : 06 81 84 74 45

Jeunes : à votre écoute

Au Point Information Jeunesse/ PIJ, dans le tout nouveau espace Kifo, ou lors d’activités, les animateurs et éducateurs de la Ville sont à l’écoute. Car la prévention, c’est bien à tout moment ! Grâce aux liens de confiance qui se créent en partageant loisirs et sorties, la parole se libère et manque de confiance en soi, addictions, sexualité et bien d’autres sujets qui préoccupent les jeunes peuvent être abordés, souvent par les jeunes eux-mêmes. Comme cette jeune fille, venue pour s’inscrire à la préparation du BAFA, et qui, souffrant de phobie scolaire, a pu parler des rumeurs dont elle était victime dans son établissement. En cas d’urgence (test de grossesse, dépistage de MST, …), l’équipe du PIJ sait aussi répondre présent.

A l’espace Kifo, des moments privilégiés sont organisés, comme les soirées pyjamas, pour créer les conditions d’échanges sur des sujets intimes et parfois difficiles.

Et pour permettre à tous les jeunes du bassin de Thau de s’informer et mieux comprendre comment être en forme et le rester, le 25 novembre prochain le service jeunesse de la Ville organise la 2e édition du forum Santé Bien-être Jeunes à la salle de l’Aire, conçu avec eux et à partir de leurs besoins, avec jeux, tests, ateliers et stands d’informations. La première édition, en 2014, avait réuni 800 jeunes.

PIJ : Maison Voltaire, parc Victor-Hugo. 04 67 18 50 84. Espace Kifo : avenue des Carrières.

Seniors : bien vieillir

Un bouquet de services

La Ville, par son CCAS, propose un certain nombre d'outils pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes qui le souhaitent : Aides à domicile, TéléAlarme, restauration adaptée (portages de repas, repas à emporter…), chèque taxi… ainsi qu’un accueil individualisé sur les questions de dépendances, en partenariat avec le CLIC Géronthau, un service de soins infirmiers à domicile, une aide de nuit à domicile et un service d’accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzeihmer, à la maison de retraite Les Muscates,

Toute l’année avec la maison des seniors Vincent-Giner

C’est le cœur battant des actions menées par la Ville et son CCAS, mais aussi les associations qui donnent vie à cet espace dédié aux plus de 60 ans, ainsi que les nombreux partenaires.

Toute l’année, gymnastique adaptée, sophrologie, yoga, mais aussi sorties à vélo, marche et séances de piscine sont proposés aux seniors pour bouger pour bien vieillir. Un programme de conférences sur des sujets comme le diabète, la prévention de chutes, l’alimentation ou encore la sexualité, ainsi que des ateliers du souffle, des ateliers mémoire et des formations aux gestes qui sauvent viennent compléter le panel d’activités pour que les seniors soient aussi acteurs de leur santé.

Les associations et partenaires : A.N.A.I.S, ARS, Carrefour de l’amitié, Carsat, CLIC Géronthau, Club 40, Dépistage 34, Forme et détente, Solidaires inter-générations, Souffle LR, Unité départementale des premiers secours de l’Hérault.

La Semaine bleue

Le grand rendez-vous annuel des seniors frontignanais ne manque pas non plus d’inscrire la prévention et la santé à son programme.

Cette année, parmi les nombreuses propositions, l’équipe du CCAS de la Ville et les associations partenaires ont pensé à tous les âges, avec un atelier de gym mémoire, du yoga, une sortie randonnée et, pour les résidents de la maison de retraite les Muscates, un parcours moteur « para chutes » à suivre avec les enfants de la crèche Roger-Michel.

Du 3 au 7 octobre 2016

Ouverture des inscriptions dès le lundi 12 septembre


Prévention/ Santé

Le droit de bien se soigner pour tous à Frontignan la Peyrade

Parce que bien se soigner est un droit fondamental, la Ville de Frontignan la Peyrade, en partenariat avec l’association Actiom, se mobilise pour proposer une complémentaire santé accessible à tous les Frontignanais. Déjà très active dans le domaine de la prévention, la Ville s’engage ainsi dès cette rentrée pour renforcer l’accès aux soins de tous, et particulièrement les plus fragiles. Elle développe aussi de nouvelles actions pour le maintien à domicile des plus âgés et une meilleure coordination du parcours de chacun chez les professionnels de santé.

Bien se soigner serait aujourd’hui devenu un luxe ?

En effet, si les salariés ont accès à une mutuelle d’entreprise, obligatoire depuis le 1er janvier 2016, et les plus démunis à la couverture maladie universelle (CMU), les travailleurs non-salariés, les personnes dont les revenus sont faibles, les jeunes qui terminent leurs études et cherchent un emploi ou encore les retraités sont autant de publics qui n’ont souvent aucune complémentaire santé en raison du coût élevé que cela représente. Et ce malgré le chèque santé, outil du dispositif national d’aide à la complémentaire santé (ACS). Il faut dire que la part santé représente déjà en moyenne 10% du budget familial. Alors soins dentaires, lunettes, appareillages auditifs et soins hospitaliers notamment, sont laissés de côté par de plus en plus de foyers.

Pour Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade « Nous devons lutter contre le renoncement aux soins pour raisons financières. En lançant une complémentaire santé locale, la Ville mutualise les différents besoins de ses habitants pour permettre une véritable égalité d’accès aux droits. C’est en étant solidaires que nous pourrons tous bien nous soigner ».

En croisant les données du Ministère de la Santé et de l’association UFC-Que choisir avec les besoins de ses habitants, la Ville a ainsi sélectionné l’association Actiom et son dispositif Ma Commune Ma Santé, avec laquelle elle a signé une convention par le biais de son CCAS, pour améliorer la couverture santé de tous les Frontignanais.

Tous les habitants sont invités à venir s’informer sur ce nouveau dispositif lors de 3 réunions publiques,  et des permanences sont assurées au CCAS pour des rendez-vous personnalisés.

Parcours médical personnalisé

Dans le même temps, la Ville et son CCAS travaillent avec l’association coordination santé Frontignan/ ACSF, créée en février 2015 et qui fédère déjà plus de la moitié des soignants établis sur la commune sous la présidence du Dr Billet.  Ces membres partagent le même objectif de prise en compte de l’ensemble des problèmes qui impactent la santé du patient, dans son cadre familial, professionnel et social. Ainsi, la Ville soutient les demandes de financement de l’association auprès de l’Agence régionale de santé et la CPAM pour le recrutement d’un coordonnateur, la mise en place d’un outil partagé de suivi des dossiers médicaux et la création d’une maison de santé multisites.

E-santé

Enfin, toujours avec son CCAS, la Ville s’ouvre à la e-santé, et met en place un observatoire pour les plus de 65 ans, grâce à une application développée par une start-up locale spécialiste des outils de santé numériques, avec laquelle un partenariat est mis en place dans une logique expérimentale. Cette application, véritable outil de diagnostic préventif et de prise en charge dans la perte d’autonomie, permettra, dès début 2017, de définir un plan de soins et d’accompagnement sur mesure et assurer une meilleure coordination entre les familles, les intervenants à domicile et les professionnels de santé de l’association coordination santé Frontignan, pour une prise en compte globale des personnes, et surtout un maintien à domicile, dans un environnement familier et familial, le plus longtemps possible, en toute sérénité.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.