HÉRAULT - Communiqué d'Emmanuelle Ménard sur l'agression d'un policier en civil à Béziers

L'agression violente dont a été victime, dans la soirée du 26 juin 2018, un…

L'agression violente dont a été victime, dans la soirée du 26 juin 2018, un policier du commissariat de Béziers, alors qu'il n'était pas en service, n'est pas acceptable. En France, depuis plusieurs mois, plusieurs de ses collègues policiers et gendarmes ont également été victimes d'autres actes de violences du seul fait de leur profession. Je viens d'adresser au ministre de l'Intérieur une question écrite afin qu'il détaille les mesures qu’il compte mettre en œuvre pour protéger l'ensemble des forces de l’ordre.

Question Écrite – Agressions de policiers et gendarmes hors service

« Madame Emmanuelle Ménard attire l’attention de Monsieur le ministre de l’Intérieur sur les agressions régulières envers des policiers et des gendarmes hors service. Dans la soirée du 26 au 27 juin 2018, à Béziers, trois individus ont violemment agressé un policier en civil. Ce dernier a dû être hospitalisé s’est vu prescrire un jour d’ITT. Depuis plusieurs mois, le nombre d’actes de violences volontaires et menaces de mort à l’encontre de fonctionnaires de Police et militaires de la Gendarmerie Nationale, alors qu’ils ne sont pas en service, inquiète l’ensemble du personnel. Dans la soirée du 19 février 2017, à Morlaix, un policier a été agressé par plusieurs individus mineurs. Il a été hospitalisé avec une fracture du crâne, se voyant prescrire une ITT de 90 jours. Un seul des sept agresseurs interpelés était placé sous mandat de dépôt à l’issue de l’enquête de flagrance. Le 13 avril 2017, deux policiers du commissariat de Rouen ont également été victimes de violences volontaires par une quinzaine d’individus. Le 8 janvier 2018, à Paris, un policier et sa famille étaient victimes d’une agression devant leur domicile, l’un des agresseurs tentant de poignarder le policier. Le 8 mars 2018, à Athis-Mons, un autre policier a été attaqué près de son domicile. Son agresseur a fait l’objet d’une convocation en justice devant le tribunal correctionnel à l’issue de sa garde à vue. Dans la soirée du 29 mars 2018, à Ajaccio, ce sont deux gendarmes qui ont été agressés par plusieurs individus. Un des deux gendarmes s’est vu prescrire une ITT de 15 jours. Des quatre agresseurs mis en examen, un seul a été incarcéré à l’issue de l’enquête en flagrant délit. Le 28 mai 2018, à Orléans, un autre policier était également insulté et menacé alors qu’il circulait dans son véhicule personnel pour se rendre à son travail. Madame Emmanuelle Ménard demande donc à Monsieur le ministre de l’Intérieur les dispositions qu’il compte prendre pour mettre fin à cette spirale de violences à l’encontre des forces de l’ordre et de leurs familles. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.