Hérault : le littoral et ses communes menacés par la montée des eaux

A certains endroits, c'est près d'un mètre cinquante de littoral héraultais qui se retrouve submergé par la mer chaque année.

Photo © Jossuha Téophile

Le trait de côte recule, le niveau de la mer monte, les températures grimpent et l’inquiétude grandit. Le littoral héraultais est impacté par le changement climatique. Son érosion est constante et régulière selon le centre d’études et d’expertises sur les risques liés à l’environnement (Cerema).

Des communes à moitié submergées en 2100

L’Hérault fait donc partie des six départements français avec le Gard, la Gironde, la Charente-Maritime, la Seine-Maritime, et la Somme, où le trait de côte recule par endroits de 1,5 mètre par an. Estimation obtenue par le Cerema qui a comparé des photos aériennes d’un peu moins d’un siècle avec les vues les plus récentes.

Le recul du trait de côte se manifeste sur une zone allant de Valras plage à la Grande Motte, avec toutefois des modulations. L’institut de recherche américain Climate central propose, quant à lui, un scénario plus inquiétant. Certaines zones à Frontignan, Sète, Marseillan plage, Vias plage, Sérignan plage et au Cap d’Agde, seraient submergées en 2100.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.