Hérault : logements du Département adaptés pour le maintien à domicile

Le Département de l’Hérault adapte une partie de son parc locatif aux séniors, dont 90% veulent rester à domicile en dépit des risques liés à la perte d’autonomie.

Avec l’avancée en âge, certains gestes du quotidien se heurtent à de nouvelles difficultés. Celles-ci menacent l’autonomie des personnes âgées et l’espoir de rester à domicile. De la présence de barres de maintien dans la salle de bain, à la motorisation des volets en passant par la proximité des commerces et services, certains logements bénéficient de nombreux aménagements qui garantissent aux personnes âgées de pouvoir demeurer plus longtemps à domicile. Il est à noter cependant que la fragilité psychique constitue la principale cause de la mise en établissement des personnes âgées.

Une population âgée

Le département de l’Hérault connaît un vieillissement de sa population. En 2021, 27,5% des Héraultais ont plus de 60 ans (près de 320 000 habitants). Un chiffre supérieur à la moyenne nationale de 25,9%, selon l’Insee. Hérault logement s’attèle donc à la construction ou l’aménagement de logements respectant un cahier des charges précis et que couronne le label Habitat sénior services. Sur les 12 000 logements de son parc locatif, le Département a obtenu le label pour 260 d’entre eux, qu’il s’agisse d’appartements ou de maisons individuelles. L’objectif d’Hérault logement est de valider le label pour 75 nouvelles habitations chaque année.

Dans le moindre détail

Le label Habitat sénior services a été créé en 2005 par l’association Delphis. Afin de maintenir le niveau d’exigence requis pour le précieux sésame, Hérault Logement est audité tous les trois ans par un organisme certificateur indépendant qui contrôle le respect des normes imposé par le label. On y trouve par exemple des facilités d’accès et de mobilité prévenant contre d’éventuelles chutes. Un arrêt minute au pied de la résidence est requis et un détail comme l’accès à la boîte aux lettres n’a pas été négligé. A l’intérieur des logements, outre les volets roulants, une commande d’éclairage doit être positionnée à l’entrée de chaque pièce. Les prises de courant sont disposées à une hauteur évitant des efforts inutiles. Les portes des placards sont de préférence coulissantes, et chaque robinet comporte un mitigeur.

Alerte lumineuse

Mais le logement adapté pour le maintien à domicile inclut aussi une gamme de services et la désignation d’une personne référente. Celle-ci est surtout requise pour les démarches administratives. En relation avec les services sociaux, elle vient en appui pour les demandes d’APL, les questions d’assurance et les demandes de mutation. Son rôle lui impose de rendre visite au moins une fois tous les trois ans à chaque habitant pour faire un point. L’occasion pour Hérault logement de recueillir les nouveaux besoins ou les lacunes du dispositif. En 2021, le Département a reçu un trophée d’Habitat sénior services. Il concerne l’installation d’une alerte lumineuse informant les occupants qu’une personne sonne à leur porte, prenant en compte les problèmes d’audition qui touchent une partie des personnes âgées. 22 logements du parc locatif du Département ont été équipés à ce jour. Hérault logement a décidé de l’installer sur tous ses nouveaux logements.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.