Hérault : retour sur l'assemblée générale de l'AMF34 avec son président Frédéric Roig

Hérault Tribune Pro Reportage

L'assemblée générale de l'Association des maires et des présidents d'intercommunalité de l'Hérault s'est tenue le samedi 19 novembre 2022 au château de Castries, en présence d'environ 150 participants…

Quatre thématiques principales

Environ 120 maires et une trentaine de collaborateurs, d’administratifs et d’accompagnants étaient présents au château de Castries, le samedi 19 novembre dernier, à l’occasion d’une assemblée générale importante, au vu des enjeux actuels auxquels sont confrontés les maires et présidents des intercommunalités de l’Hérault et d’ailleurs.

« Nous avions identifié 4 thèmes pour cette assemblée générale : la sécurité, l’urbanisme, les finances et la gestion des risques« , détaille le président de l’AMF34, Frédéric Roig.

La hausse des coûts de l’énergie, sujet de préoccupation majeur des élus locaux

Il précise : « Les interventions ont notamment tourné autour des services de l’Etat, des finances publiques, du SDIS, de la DDTM, de la DDFip, de la gendarmerie… Ces sujets ont permis de faire passer des informations et de prendre la mesure de la situation actuelle, notamment sur l’aspect financier, dans la continuité des thématiques abordées lors du Congrès des maires et intercommunalités de l’Hérault du 30 septembre dernier. L’impact des changements climatiques et du contexte géopolitique de guerre en Ukraine sur les finances a bien évidemment été évoqué. La hausse des coûts de l’énergie ne pouvait pas être oubliée. C’est une préoccupation majeure pour les élus locaux ».

« Ces dépenses supplémentaires pour les finances locales risquent d’entraîner une baisse considérable de l’investissement. Cela aura un retentissement sur la commande publique, donc sur l’emploi », craint le président de l’AMF34.

Des interventions institutionnelles se sont succédé en assemblée générale : le préfet Hugues Moutouh, le président du Département Kléber Mesquida, la vice-présidente de la Région Occitanie, Florence Brutus, qui représentait la présidente Carole Delga, et Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, ont pris la parole. Ils ont apporté des éléments de politiques publiques et sur les partenariats avec les communes et intercommunalités : règlements, accompagnements, subventions, bouclier tarifaire…

La tribune, lors de l'AG de l'AMF34 © AMF34

Bouclier tarifaire sur l’énergie

« Concernant le bouclier tarifaire sur l’énergie, des annonces ont été faites par la Première ministre Elisabeth Borne : 2 milliards d’euros ont été annoncés au niveau national. Dans l’Hérault, 1,5 million d’euros vont être alloués à 70 communes. Nous serons attentifs à l’application de cette mesure et à l’évolution constante des dispositifs », estime Frédéric Roig.

Suppression des emplois aidés

Frédéric Roig explique avoir une préoccupation supplémentaire : « Dans les discussions, des maires m’ont fait part de leurs inquiétudes sur la suppression des emplois aidés ». Une mesure qui pourrait compliquer l’organisation des municipalités et qui retentirait bien évidemment sur l’emploi…

Deux motions adoptées

Deux motions ont été adoptées lors de l’assemblée générale de l’AMF34 : la première réaffirme l’importance de la santé et de l’offre de soins dans les territoires, la seconde réitère la demande d’indexation des dotations de fonctionnement sur l’inflation.

L’espoir de nouvelles annonces

Frédéric Roig estime probable que des annonces gouvernementales soient effectuées lors du Salon des maires qui se tient à Paris jusqu’au jeudi 24 novembre. « Dans le cadre du congrès, il y a toujours des annonces par les ministres », conclut-il.

L'assemblée générale 2022 de l'AMF34
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.