Hérault : trafic et maltraitance planent sur l’inquiétante disparition d’une centaine de chats

L’Ouest du département est touché depuis deux ans par des disparitions à répétition de chats, dont certains ont réchappé, mais portaient les stigmates de maltraitances graves.

Les secteurs autour des communes de Gignac et Pézenas sont la cible d’un probable trafic de chats. Selon le journal Le Parisien, près de 150 d’entre eux ont déjà disparu en l’espace de deux ans. Certains propriétaires se mobilisent, la SPA de Montpellier interpelle la justice. Des soupçons de torture sur les animaux et d’un trafic à l’échelle internationale ont été évoqués.

Sur la piste des chats

Des questions mais peu de réponses. Pourtant les faits s’accumulent. En premier lieu, le nombre de disparitions laisse penser qu’elles ne sont pas l’œuvre d’un individu mais réclame une organisation. Une éventualité attestée par les nombreux pièges à chats retrouvés à différents endroits. Ensuite, les témoignages de propriétaires dont les chats sont revenus à leur domicile ou qui ont été retrouvés. On apprend ainsi qu’un chat est rentré avec le syndrome de la queue de cheval, à savoir une déconnexion du système nerveux. Certains ont été retrouvés empoisonnés.

Jour après jour, des photos de chats disparus envahissent les murs des communes dans la Vallée de l’Hérault. De maigres espoirs naissent lorsqu’une personne croit reconnaître l’un d’entre eux, mais un épais nuage continue d’entourer le mystérieux phénomène.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.