Le Crès : les Cressois sont invités à s’exprimer sur le futur des arènes ce mardi

L’objectif : imaginer et définir ensemble l'avenir de l’Espace Trinquat.

Fermées depuis le 30 octobre 2020 en raison de la dangerosité de la structure, les arènes du Crès font l’objet de nombreuses discussions entre la Ville et les acteurs culturels. Ce mardi, les Cressois sont à leur tour invités à s’exprimer sur l’avenir des lieux.

Un arrêté sans appel

Les activités des arènes municipales ont cessé de rythmer une partie de la vie de la commune en octobre 2020, suite à un arrêté signalant que les conditions de sécurité exigées pour recevoir du public n’étaient plus remplies. En cause : des dégradations inquiétantes sur la structure.

Depuis la fermeture, l’équipe municipale a ouvert le dialogue avec les acteurs du Crès dans le but de construire un nouveau projet.

A cette fin, une réunion de concertation publique est organisée le mardi 9 novembre, à 18h30, dans la salle Carpe Diem (rue des Pointes).

Créer un nouveau lieu de vie

Lors de ce rendez-vous consacré à “l’Espace Trinquat” (anciennes arènes), les habitants pourront poser toutes leurs questions et suggérer toutes leurs idées. L’ambition de la Mairie est de poursuivre de manière collective la construction d’un nouveau projet attractif pour les locaux et les visiteurs. 

Une chose est sûre : l’équipe municipale, menée par le maire Stéphane Champay, ne compte pas tourner le dos aux traditions camarguaises. Pour répondre aux besoins des manades et du public, elle envisage la création d’un centre multi-activités, en lieu et place des arènes actuelles.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.