Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Les Coups de Gueule de la semaine du 8 septembre 2010

Cette rubrique Coup de Gueule est la vôtre N'hésitez pas à apporter vos contributions…

Cette rubrique Coup de Gueule est la vôtre
N’hésitez pas à apporter vos contributions
Une seule obligation ” Vos coups de gueule ” doivent êtres signés


Agde n’est pas une poubelle .. 
par Frantz BOHM ( AGDE )


Depuis le début de l’année, des personnes sans scrupule, polluent notre belle citée.
On en a ras le bol.
Ce n’est quand même pas a nous de faire la police!
Je comprend bien qu’on ne peut pas poster un agent de la police municipale pour surveiller qui est responsable de ces incivilités alors pourquoi ne pas mettre une caméra ? 

C’est sur qu’il y a un coût a cette opération, mais peut être que quand les gens en aurons assez que les impôts locaux augmentent ils ferons un peut plus attention !

Frantz BOHM ( AGDE )

http://nsa19.casimages.com/img/2010/09/08/1009080307384027.jpg


 

Histoires de Racisme ordinaire ! 
par Enrico CIOTTI ( AGDE )


Je suis propriétaire d’un appartement au Cap que je loue en saisonnier.
Il est dans un complexe avec parking réservé et piscine ouverte aux résidents avec bracelet pour contrôler les entrées.
Pour éviter la présence de personnes sans droit, la copropriété a mis un contrôleur qui a la seule tache de voir si les utilisateurs ont leur bracelet.
En outre, je donne un nombre de bracelets limité aux locataires de l’appartement.
Pour être sûr que mes locataires soient bien et qu’il n’y ait pas de dérapages, je vais moi aussi de temps en temps à la piscine.
Le surveillant le sais et me dit souvent que il y a déjà des personnes avec le même numéro de bracelet, et je lui explique que je le sais et que c’est normale.
Après six semaines sans aucun problème, il arrive quelque chose de désagréable et d’inquiétant.
Je suis à la piscine après avoir donné mon numéro de bracelet. Le surveillant m’approche et me dit:
il y a des personnes qui ont le même numéro de bracelet.
Je lui explique: « Il sont mes hôtes ».
« Ah d’accord », il s’éloigne et donne des explications à une dame qui semble donner des consignes au contrôleur.
Enfin il donne à mes locataires la permission d’entrer.
Ensuite mon locataire lui a demandé s’il pouvait se mouiller avec son bermuda de bain, en recevant une réponse négative.
Pourtant tout après un jeune homme s’est élancé dans la piscine avec le même genre de bermuda sans que le surveillant intervienne.
A la demande pourquoi l’autre pouvait se baigner et lui pas, le surveillant a répondu qu’il était contrôleur et pas surveillant et que les règlements étaient là.
Mon locataire très fâché de cette discrimination ne voulait plus aller à la piscine.
Ceci semblerait une histoire banale s’il n’y avait pas la question suivante: pourquoi pendant six semaines le contrôleur n’a jamais soulevé des problèmes, et cette fois il fait des histoires?
Serait-ce par hasard car mes locataires précédents étaient blancs ou même roses avec des cheveux blonds et mes locataires du moment sont un Vietnamien très souriant et sont petit avec des rastas et sa femme africaine avec des tresses multicolores?
J’ai du m’excuser envers mes locataires en disant que le surveillant était un peu déboussolé par le fait de voir chaque semaine des gens différents. Mais mon hôte vietnamien ne souriait plus et il m’a dit qu’il ne viendrait plus….
 

Enrico CIOTTI ( AGDE )


Cette rubrique Coup de Gueule est la vôtre N’hésitez pas à apporter vos contributions
Une seule obligation ” Vos coups de gueule ” doivent êtres signés.
 Retrouvez tous les ” Vos coups de gueule “sur ce lien

—————————

Les textes édités sur le site de libre expression Hérault Tribune sont édités sous
l’entière et pleine responsabilité de l’auteur des textes proposés qui atteste
qu’il ne viole aucun droit de tiers et la législation applicable en vigueur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.