L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

L'impensable arrive en Agde ! .. par l'association Notre Cap

Les  déclarations récentes dans la presse régionale de notre Député-Maire sur le baptême officieux d’AGDE  en cité  festive où tout est permis ,nonobstant  les malheureux retraités pris au piége , était  un appel aux excès ,qui n’a pas manqué d’être suivi cet été par certains commerçants . L’article précédent sur ce site  de MICHELLE SOTTO – […]

Les  déclarations récentes dans la presse régionale de notre Député-Maire sur le baptême officieux d’AGDE  en cité  festive où tout est permis ,nonobstant  les malheureux retraités pris au piége , était  un appel aux excès ,qui n’a pas manqué d’être suivi cet été par certains commerçants .
 
L’article précédent sur ce site  de MICHELLE SOTTO – ( PAROLES DANGEREUSES ) – sur un incident verbal où un des intéressés s’est vanté publiquement d’avoir l’accord du Maire pour faire impunément ses actes délictueux, n’est qu’un hors d’œuvre comparé à ce qui nous attend si nous nous laissons faire .
.
Un de nos adhérents, demeurant au GRAU D’AGDE, éminemment respectable, ancien Directeur Régional de France TELECOM, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Invalide de Guerre , nous écrit :
 
“Dans la soirée du Mercredi 20 Août , un bar jouxtant mon domicile a procédé à une animation musicale particulièrement bruyante sur sa terrasse.
 
“Vers 23 heures, j’ai téléphoné au CSU pour que le volume sonore soit baissé, et vers 23H10
un RESPONSABLE de la Police Municipale et deux adjoints sont venus me rendre visite DEVANT mon domicile ,  après avoir décliné l’offre d’être reçus à l’intérieur de ma maison .
 
” Apres m’avoir déclaré avoir fait le nécessaire auprès du gérant pour que le volume sonore soit baissé et que la disposition des hauts parleurs soit modifiée ,j e lui ai signalé que je n’avais pas ressenti d’amélioration et que l’autorisation qui avait été délivrée au bar consistait a animer sa terrasse et non la totalité de la place des Mûriers .
 
“Le responsable de la Police Municipale m’a alors déclaré :
 
  – que cet établissement avait le droit d’étendre sa terrasse sur les parkings et la Place des
    Mûriers, attendu qu’il était classé en catégorie 4 ( ???)
  -que je n’avais qu’à acheter des  boules  QUIES
  -que je n’avais qu’à aller sur le LARZAC pendant les mois de juillet et août
  -qu’il avait d’autres taches à accomplir et, chose plus grave, qu’à l’avenir, il ne se dérangerait
   plus pour faire  baisser le son de cet établissement  “
 
il n’est pas douteux que ce responsable de la police municipale avait des excuses :
  – soit il était resté trop longtemps au  comptoir pour faire les réglages du son et des  baffles
  – soit il se sentait  ” tendance ” en respectant les  idées du Maire sur les retraités grincheux.
 
Mais il ne doit rien savoir des arrêtés municipaux , des décibels, du respect d’autrui, et il ne semble pas que  quiconque se préoccupe  de lui expliquer que c’est surtout chez les retraités grincheux qu’on a vu des coups de fusil partir  pour moins que cela .
 
La Feria de BEZIERS a montré  encore récemment que  son  Maire avait aussi la préoccupation, au moment  de vraies festivités , du bien entre de ses sujets en distribuant force PV et même une fermeture de bar pour excès de bruits , celui ci étant fixé à 80 dB pour chaque casita .

Nous avions demandé a peu près la même chose pour les bars des quais mais dans un désert municipal intéressé par les votes  des commerçants cap agathois .
 
                                                                 NOTRE  CAP

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.