Marseillan : Les arbres du parc Gaujal en revitalisation !

La municipalité de Marseillan veut établir des travaux de revitalisation dans le parc Gaujal. Avant d’entamer le réaménagement, elle a fait appel à un bureau d’étude d’environnement pour effectuer un diagnostic sanitaire du patrimoine arboré.

Autrefois, les Marseillanais adoraient fréquenter les espaces arborés et ombragés du parc Gaujal. Depuis une quinzaine d’années, ce lieu de promenade n’avait plus autant de succès. La municipalité de Marseillan met en place un projet de revitalisation. Avant de lancer les travaux de réaménagement, il a été indispensable de faire un diagnostic préalable de l’état physiologique, phytosanitaire et mécanique de ses arbres. Les 8 et le 9 mars derniers, un groupe d’experts provenant du bureau d’étude d’environnement « PG inventaire » a effectué le recensement et le diagnostic de 46 arbres appartenant au parc Gaujal. C’est pour cette raison que vous pouvez observer des marquages (formes géométriques de différentes couleurs) sur certains arbres. Ces repérages différencient les arbres qui ont besoin, ou non d’intervention.

Le diagnostic sanitaire effectué sur les arbres du parc Gaujal

Un arbre peut être considéré comme « dangereux » lorsqu’il est susceptible de provoquer des accidents. Afin d’éviter les incidents, il est nécessaire d’assurer le bon état sanitaire des arbres. Justement, trois différents diagnostics ont été menés par des spécialistes du bureau d’étude d’environnement sur le patrimoine arboré du parc. D’abord, le diagnostic physiologique qui évalue le dépérissement et l’espérance de maintien de l’arbre dans un état sécuritaire acceptable. Ensuite, l’examen phytosanitaire qui définit les conséquences d’une présence d’organismes néfastes et d’une perturbation abiotique (asphyxie, intoxication, etc.) sur un arbre. Et puis, le diagnostic mécanique qui informe sur l’état de solidité des différentes parties de l’arbre. En conclusion, le diagnostic du patrimoine arboré du parc de Gaujal indique un bon état physiologique et sanitaire de 44 arbres sur les 46 évalués. Seuls deux cyprès sont jugés en début de dépérissement. Côté mécanique, tous les 46 arbres diagnostiqués sont dans un « excellent état ».

Les interventions de la municipalité

La gestion des interventions est catégorisée dans trois classes. Les travaux urgents sont nécessaires si le diagnostic sanitaire révèle un danger immédiat (un risque imminent de chute ou de rupture d’une branche). Le parc Gaujal ne nécessite pas ce genre d’intervention grâce à l’état satisfaisant de son patrimoine arboré. Les travaux de mise en sécurité, quant à eux, sont requis lorsque certains arbres présentent des risques de chutes de branches. Ils consistent, par exemple, à faire une taille architecturale, une taille d’émondage ou une suppression de charpentière. Les travaux d’entretien et de préconisation de gestion sont également à programmer pour préserver la vitalité des arbres, même si leur état sanitaire est bon.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.