Mèze : les algues de l’étang, un engrais naturel

Avant l’été, les services municipaux ont ramassé plusieurs tonnes de plantes aquatiques marines appelées zostères, amenées par les vagues.

(Photo @Ville de Mèze)

Ces algues ont été proposées aux agriculteurs pour être recyclées et utilisées comme engrais organique naturel. Jacques Duplan, exploitant du domaine de Farlet, exploite 170 hectares en vignes, céréales, vergers et maraîchage bio. Il a récupéré ces algues pour ses cultures. Elles sont actuellement au « repos » en zone vierge pendant plusieurs mois afin de les dessaler, puis elles seront utilisées comme engrais 100 % naturel.

Des algues riches en vitamines

Les algues sont effectivement riches en azote, en potasse, en magnésium, en calcium et en oligo-éléments (bore, fer, manganèse, soufre…) nécessaires aux cultures, en vitamines et en hormones de croissance. Elles sont également pauvres en carbone. Ces algues vont permettre de corriger des carences ou venir en complément d’une autre fertilisation naturelle.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.