Montpellier : elle était régulièrement frappée par son compagnon à l'aide de barres de fer et de boules de pétanque

Une trentenaire a été sortie de l'enfer que lui faisait vivre son compagnon grâce à sa famille, qui, sans nouvelles d'elle, a alerté la police. Une fois sur place, les forces de l'ordre ont constaté qu'elle était couverte de bleus et l'ont extraite de son domicile.

Des hématomes sur sa peau

Sa famille, installée dans l’est de la France, inquiète de ne plus recevoir de ses nouvelles, avait téléphoné à la police pour se rassurer sur son sort. Bien lui en a pris, puisque la jeune femme, qui habitait rue de Leyne, à la Paillade à Montpellier avec son compagnon, était en danger de mort.

Souhaitant s’assurer que la jeune femme allait bien, mardi 1er mars à 20h00, des agents ont sonné au domicile qu’elle occupait avec son compagnon. Lorsqu’elle leur a ouvert la porte, ils ont constaté que sa peau était couverte de bleus. Les policiers ont donc conduit la jeune femme au commissariat pour comprendre l’origine de ses hématomes.

Une fracture du bras

Une fois en sécurité au poste de police, la jeune femme de 38 ans a trouvé la force de dénoncer son compagnon pour des faits de violence d’une particulière gravité. En effet, cet homme, âgé de 7 ans de plus qu’elle, la passait fréquemment à tabac sans raison. Ne se contentant pas des coups de poings, il avait opté pour une méthode plus radicale : lui asséner des coups de barre de fer ou de boules de pétanque.

Victime pour la dernière fois le 28 février des coups de barre de fer assénés par son compagnon, la jeune femme a été examinée par un médecin légiste. Celui-ci a notamment constaté qu’elle présentait une fracture du bras et a prononcé une incapacité temporaire de travail de quarante-cinq jours.

L’homme était connu des services de police

En cherchant dans le dossier du compagnon auteur des faits de violence, les policiers ont découvert qu’il avait été précédemment l’auteur de violences, de cambriolages et qu’il avait détenu de la drogue. Compte tenu du type de violence dont il était coutumier envers sa compagne, l’individu a été interné à l’hôpital psychiatrique La Colombière, à Montpellier, pour y recevoir des soins.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.