Montpellier : frappé avec une chaîne de moto pour avoir défendu deux jeunes filles

Un jeune homme de 18 ans a reçu des coups de chaîne de moto alors qu'il tentait de s'interposer devant deux jeunes filles importunées par un homme ivre.

Photo © Arthur Lansonneur

Station Corum, mardi 16 novembre, il est presque 22 heures quand deux jeunes filles qui attendent leur tramway vont subir le comportement agressif d’un homme ivre de 46 ans. Elle sont assises sur le banc de la station et reçoivent un torrent d’injures sexistes. L’agresseur s’approche de plus en plus des deux jeunes Montpelliéraines en faisant tournoyer une chaîne de moto au-dessus de sa tête. Sentant la menace monter, l’une d’elle prend son courage à deux mains et tente de le repousser, en vain. L’agresseur l’empêche d’aller plus loin et la rejette sur le banc.

Un témoin intervient

A côté, un jeune homme de 18 ans est témoin de la scène. Il se décide à intervenir en espérant les aider à se défaire de leur agresseur. Mais il ne fait qu’augmenter l’agressivité de l’homme alcoolisé. Celui-ci décide alors de déverser sa violence sur ce piéton gênant et lui assène des coups avec sa chaîne de moto. Le jeune homme est touché plusieurs fois au mollet.

Dans son défoulement, l’homme de 46 ans frappe cette fois-ci dans une vitre de la station et la brise, puis prend la fuite. La police ne tarde pas à intervenir et à le localiser. Interpellé, l’homme de 46 ans reconnaît l’acte de dégradation mais nie l’agression. Je jeune homme de 18 ans, légèrement blessé, a porté plainte. L’agresseur a été déféré au parquet.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.