Montpellier : ivre, elle abîme la voiture d'un couple puis agresse et mord la passagère

Deux vacanciers en voiture ont été pris à partie et même agressés physiquement par une femme en état d'ivresse, dimanche 27 février vers 13h00, sur l'avenue de Palavas, à Montpellier.

Elle raye les portières de leur MG puis frappe la passagère

Alors qu’ils se trouvaient à bord de leur voiture sur l’avenue de Palavas, roulant à faible allure, les vacanciers se seraient trouvés confrontés à une jeune femme titubant, manifestement sous l’emprise de l’alcool. Enervée, elle leur aurait hurlé dessus, les injuriant, avant de rayer ostensiblement les portières de leur MG. Voyant cela, le conducteur aurait arrêté le moteur et serait sorti de son véhicule, tout comme sa passagère.

Voilà qui aurait énervé de plus belle la femme, qui se serait alors juchée sur le coffre de la MG tout en tapant dessus. La femme aurait ensuite déversé sa rage sur la passagère, lui assénant des coups de poings et la mordant à un bras. Elle aurait également griffé le conducteur. Des témoins de la scène sont parvenus à maîtriser l’agresseuse, qui a ensuite été interpellée.

Cellule de dégrisement

Après un passage en salle de dégrisement et un contrôle d’alcoolémie qui a déterminé que la mise en cause avait 2,3 g d’alcool dans le sang, cette dernière dit n’avoir conservé que peu de souvenirs de l’incident. Ce n’est pas le cas des personnes agressées, la passagère étant frappée d’une incapacité de travail d’une journée, l’homme portant des traces de griffures… La mise en cause a été déférée par le parquet.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.