Montpellier : le festival photo Les Boutographies s'ouvre au mécénat pour son édition de mai 2022

Hérault Tribune Pro Reportage

Les Boutographies se tiendront au Pavillon Populaire du 7 au 29 mai et hors les murs, mettant en avant de jeunes talents européens de la photo. Pour améliorer l'expérience du public et accroître son rayonnement, le festival se tourne vers les entreprises, en les sollicitant pour du mécénat.

Vue de l’installation Proxima B réalisée par le Collectif VOST au Pavillon Populaire dans le cadre des Boutographies 2021 © Léa Chartier.

Qu’est-ce que les Boutographies ?

Le festival photographique les Boutographies présente chaque année au Pavillon Populaire des séries photographiques réalisées par de jeunes photographes européens émergents. Certaines sont accrochées aux cimaises, d’autres font l’objet d’une projection. Cette année, 24 photographes auront les honneurs des cimaises et des projections. Des prix seront remis à ceux dont les séries se distingueront par leur qualité, leur originalité.

Au-delà de l’exposition principale, plusieurs expositions se dérouleront hors les murs dans le cadre du festival, dans des lieux aussi variés que l’Orangerie du Jardin des Plantes de Montpellier, la Galerie H, la maison de Heidelberg, le Studio 411, L’Artesan, Le Bar à Photo, PierresVives ou encore l’hôtel Mercure Montpellier Centre Comédie. Certaines dureront jusqu’au 8 juillet.

Des entreprises ont déjà rejoint l’aventure

Après plus de vingt années d’existence, le festival Les Boutographies se réinvente en faisant appel au mécénat, pour disposer de fonds supplémentaires. Déjà plusieurs entreprises mécènes l’ont rejoint : Equance (Equance est une société de Conseil en Gestion Privée Internationale), la banque Société Générale, la Mutuelle des Motards, Un Autre Monde, le Domaine Puech (vigneron à Saint-Clément de Rivière), l’artisan peintre Airless, ou encore La Gazette de Montpellier. “Mais les projets sont très nombreux, et l’arrivée d’autres mécènes serait la bienvenue”, indique Jean-François Malet, responsable mécénat des Boutographies.

Pourquoi faire appel au mécénat ?

Les organisateurs du festival ont une volonté accrue de qualité. Ils veulent notamment accroître la communication afin de parvenir à attirer 17 000 visiteurs, améliorer les visites en créant une visite multimédia augmentée, un livret de découverte, en créant des bandes-son pour accompagner les projections. Grâce au mécénat, une visite virtuelle pourrait être mise à la disposition de chacun sur Internet. La rétribution des droits d’auteur des photographes serait améliorée, certains coûts logistiques seraient pris en charge. Une résidence d’artiste pourrait également être instaurée, et des événements pourraient être mis sur pied dans des lieux prestigieux.

Quels avantages pour les entreprises mécènes ?

Outre l’avantage fiscal indéniable (réduction d’impôt de 60 % dans la limite de 20 000 euros ou de 5 pour mille du chiffre d’affaires), les entreprises mécènes peuvent bénéficier de contreparties, comme des visites guidées pour les collaborateurs ou les clients, des conférences en entreprise, ou encore une visibilité de logo dans les supports de communication et sur le site Internet du festival avec un lien réorientant vers le site de la société.

Trois catégories de mécènes sont créées : mécène donateur entre 1 000 et 2 000 euros, mécène bienfaiteur entre 2 000 et 5 000 euros, et mécène privilège au-delà de 5 000 euros. Les contreparties vont croissant en fonction des sommes allouées, et vont jusqu’à des actions sur mesure, selon les souhaits du mécène.

Qui contacter pour se proposer comme mécène ?

Jean-François Malet est le responsable mécénat des Boutographies. Il peut être contacté par téléphone au 06 18 36 83 00 et par mail à malet.jf@wanadoo.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.