Montpellier Méditerranée : la nouvelle ligne de tramway n°5 redessine la métropole

Pas moins de 80 000 voyageurs sont attendus sur la nouvelle ligne 5 de tramway à la rentrée 2025.

Le parcours de la ligne de tram 5 traversera 4 communes du nord jusqu’au sud-ouest : Lavérune, Montpellier, Montferriez-sur-Lez et Clapiers. Un projet ambitieux pour la Métropole qui définit une stratégie urbanistique globale dont la nouvelle ligne de tramway est la clé de voûte.

18 mois de travaux annoncés dès aujourd’hui

Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la Métropole, insiste : « On a trop attendu, en 2025 on roule ! ». 2021 signe la fin des travaux préparatoires débutés en 2019 sous la présidence Saurel. La fermeture de certains axes importants de circulation est à prévoir dès juin 2021, comme la route de Mende. « Ces travaux préparatoires seront l’occasion de remplacer les feeders qui assurent toute l’alimentation de la ville en eau et qui n’ont pas été changés depuis 1937 » annonce Julie Frêche, vice-présidente de la Métropole, déléguée aux Transports et à la Mobilité active. 

De plus, la création d’un bassin de rétention d’eau pluviale d’une capacité de 4 300 m³ est en création au niveau de la place de la Voie Domitienne. Ce bassin permettra de résoudre à 80% les problèmes liés aux inondations sur tout le territoire de la Métropole. 

D’ici à 2023, la Métropole annonce le début des travaux d’infrastructures et d’équipements sur les tronçons Nord et Ouest.

Des emplois générés

En plus des 220 entreprises locales (500 emplois au total) sollicitées par la Métropole pour les travaux, la création de clauses d’insertion pour les jeunes est prévue dès aujourd’hui. A l’horizon 2023, une police métropolitaine des transports va voir le jour. Les 42 agents seront formés pour lutter contre les incivilités dans les transports. Ces nouveaux postes seront créés également pour empêcher les nombreux pickpockets d’œuvrer sur l’ensemble des lignes de tramway.

Mobilité pour tous

Un des objectifs majeurs de la Métropole est de rendre des quartiers mal desservis de la ville accessibles à tous. Exemple avec le quartier d’Ovalie qui, depuis sa création en 2007, ne dispose quasiment d’aucun transport en commun. Même scénario avec le quartier de La Chamberte ou celui du Plan des 4 Seigneurs. L’occasion pour la Métropole de traiter des problèmes de voirie dans des quartiers comme Estanove.

« Autre objectif de cet immense chantier : inciter les habitants de la Métropole à utiliser le moins possible leur voiture » souligne le président de la Métropole, en rappelant les accords de Paris. Pour cela, 60 millions d’euros sont prévus dans des installations connexes, notamment la création de 2 parkings relais afin que cette nouvelle ligne soit accessible à tous. Le premier sera situé à Genevau (ouest) le second à Girac (nord). Leur capacité sera de 450 places avec possibilité d’être agrandi. La création d’un nouveau réseau de 4 lignes de bus suburbains est pensée sur tout le territoire de la métropole afin de relier les villes aux nouveaux arrêts de tramway. Au total, 27 stations seront créées sur 16 km de rail. A cela s’ajoutent la mise en place de parking à vélos sécurisés ainsi que 20 km de pistes cyclables le long de la nouvelle ligne.

Autre initiative d’envergure, la gratuité des transports pour 2023. A ce titre, le maire de Montpellier a rencontré la semaine dernière les maires de Dunkerque et Nancy qui ont déjà sauté le pas depuis plusieurs années. Cette rencontre a confirmé à Michaël Delafosse la totale faisabilité du projet.

Conférence sur la nouvelle ligne de tram 5 en présence des élus de la Mairie et de la Métropole
Conférence de presse du vendredi 4 juin en présence de Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et Président de la Métropole, Julie Frêche, vice Présidente de la Métropole, Laurent Nison, adjoint au Maire, délégué aux grands travaux et Claire Rancoule, Chef de projet ligne 5.

La végétalisation au cœur du projet

Avec la volonté de créer une « Métropole apaisée », Montpellier Méditerranée Métropole assure également la plantation de 50 000 arbres dont 1 200 le long des rails de tramway et des pistes cyclables afin d’ombrager ces zones. « Il est important que les habitants de la Métropole puissent se rapprocher aussi de nos espaces verts, qui sont nombreux et très bien préservés. L’objectif aussi, avec la ligne 5 : un parc à moins de 15 minutes pour chaque habitant » déclare Michaël Delafosse.

Le bâtiment l’Atrium de l’université Paul-Valéry sera achevé en septembre 2022 et marquera le point de départ d’une rénovation d’ampleur pour la place de la Voie Domitienne. Lieu dédié aux étudiants, la place sera complètement repensée pour devenir la nouvelle centralité du quartier Saint-Eloi. Ces 6 500 m² permettront d’aménager un espace vert important de 2 000 m².

La place du 8-Mai 1945 fera elle aussi peau neuve. Elle accueillera la ligne 5 et fera office de la transition entre le centre-ville et les quartiers périphériques. La place est donc complètement revue, avec la création d’un parvis piétonnier qui permettra l’installation de plusieurs terrasses et commerces ainsi que d’un square aux abords.

Des partenaires financiers importants

Avec un budget total de 440 millions d’euros, la Métropole a su s’entourer de partenaires importants : la Région et l’Etat contribueront à hauteur de 94 millions d’euros à la création de la ligne 5. Dans ce budget, 150 millions sont dégagés pour les pistes cyclables, toujours dans le but d’inciter les habitants à moins prendre leur voiture.

Un site internet dédié à la ligne 5

Qui dit travaux dit modifications des trajets ou même nuisances sonores pour les habitants. A ce titre, Laurent Nison, adjoint au maire, délégué aux grands travaux, à l’embellissement de la ville et du cadre de vie, répond : « Informer c’est la clé ».  C’est pourquoi la Métropole a lancé le site Internet www.tram5-montpellier3m.fr dans le but d’informer en temps réel les habitants sur l’avancée des travaux et plus globalement sur le projet de ligne 5. Ludique, ce site est adapté aux personnes atteintes de handicap : il existe déjà des options afin d’ajuster la taille des caractères ou d’activer une police spécifique notamment adaptée à la dyslexie. 

Enfin, le Numéro Vert 0805296920 est en place afin de répondre au mieux aux questions des usagers. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.