Montpellier : #NousToutes34 organise une marche contre les violences faites aux femmes ce dimanche

Quelques jours avant la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux minorisé·es de genre, le 25 novembre, plusieurs associations donnent rendez-vous aux Montpelliérains place de la Comédie, à 14h.

En 2019, près de 3 000 manifestants avaient fait entendre leur voix et leur soutien dans les rues de Montpellier. Cette nouvelle marche est une occasion de rappeler au public que les violences sexistes et sexuelles sont toujours monnaie courante mais qu’elles ne sont pas une fatalité.

Un combat permanent 

Le collectif national féministe Nous toutes, engagé contre toutes les formes de violences contre les femmes, va organiser des marches et des happennings aux quatre coins de la France tout au long du week-end.

Leur ambition ? “Alors que 93 femmes sont mortes depuis le début de l’année 2021 tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, alors que les victimes de violences sexistes et sexuelles qui vont porter plainte dans les commissariats sont encore culpabilisé·es, humilié·es et intimidé·es et subissent une double peine, alors que seulement 1% des violeurs sont condamnés et qu’1 femme sur 5 victime de féminicide avait porté plainte, cette manifestation sera l’occasion de rappeler – à 1 an des prochaines élections présidentielles – que les violences sexistes et sexuelles ne sont pas une fatalité et que nous exigeons des engagements fermes et des actions concrètes financées à la hauteur des besoins”, expliquent les organisateurs dans leur communiqué.

Marcher pour interpeller

Pour le collectif #NousToutes34, battre le pavé est une nouvelle occasion d’apostropher le monde politique : “Le gouvernement avait promis de faire de l’égalité femmes-hommes sa « grande cause du quinquennat », 5 ans après, rien n’a changé ! En dépit de nombreuses propositions de collectifs et associations féministes, les uniques réponses : offrir aux auteurs de violences conjugales des expérimentations de réalité virtuelle ou des solutions qui, faute de moyens financiers, ne sont pas mises en œuvre.”

Lors de la marche du dimanche 21 novembre, le collectif, les victimes et le public pourront compter sur la présence de nombreuses associations partenaires : Sudakas, All Inclusive, CQFAD+, La pride de nuit, Amnesty International, Les Mixeuses Solidaires, Support your local girl gang, Planning familial 34, SOS homophobie, etc. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.