Montpellier : un lycéen de 16 ans tabassé dans le tram par un père de famille parce qu'il ne portait pas de masque sanitaire

La fracture sociale est telle concernant les gestes barrières, la vaccination ou le pass sanitaire, que des incidents éclatent régulièrement en France. Le dernier en date, à Montpellier, s'est déroulé lundi 6 décembre dans un tramway de la ligne 2.

Lundi 6 décembre, entre midi et deux, un lycéen de 16 ans a été pris à partie dans un tramway de la ligne 2, après la station Sabines, alors qu’il se rendait en cours. Un homme d’une trentaine d’années lui a d’abord intimé l’ordre de mettre un masque sanitaire. Le jeune homme n’a pu s’exécuter, lui expliquant avoir oublié son masque chez lui, après être parti en trombe de son domicile pour ne pas être en retard au lycée. Le lycéen s’est excusé, précisant être vacciné. L’homme l’a laissé tranquille, avant de revenir lui demander de mettre un masque.

Le lycéen n’en ayant pas sur lui, cela a déclenché la fureur du père de famille, qui lui a asséné de nombreux coups de poing à la tête. Il aurait continué à donner des coups de pied à l’adolescent alors qu’il se trouvait au sol. Des passagers du tram se sont interposés.

L’homme a été arrêté quelques arrêts de tram plus loin, gardé à vue, puis relâché. Reconnaissant une partie des faits, il comparaîtra devant la justice.

Selon certaines versions, le matin de l’agression, le père de famille aurait déjà demandé à un groupe de jeunes de mettre un masque sanitaire, et ces derniers l’auraient ridiculisé et insulté devant sa petite fille de 3 ans. Il n’avait alors pas réagi. L’homme aurait donc, quelques heures plus tard, pris pour cible l’adolescent afin de soulager sa frustration du matin.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. …en bon père de famille! C’est lamentable et honteux. Encore un bel exemple de lâcheté, venant de quelqu’un qui, soit dit en passant, devrait être interdit de transports en commun.
    S’il se plaît tant à jouer des pieds et des poings, qu’il aille pratiquer en club (MMA,…), où il trouvera à se faire « redresser les côtes ».
    Je m’interroge sur la part de responsabilité de la TAM. N’est-elle pas aux premières loges en termes de responsabilité ?

  2. La moitié des passagers des tram de Montpellier ne portent pas de masques.
    Ce père de famille est un dangereux personnage.

  3. Le père de famille est puni. Mais de nombreux adolescents, et pas que…, ne portent pas le masque obligatoire dans les transports en commun. On a bien vite oublié le chauffeur de bus tué par un passager qui refusait de mettre le masque. DANGEREUX sont ceux qui ne portent pas le masque. Dangereux pour la santé physique et économique. Alors qu’on arrête de faire passer pour méchants ceux qui sont respectueux des lois et de leurs congénères. Quand les personnes sans masque dans les transports vont-elles payer des amendes ? Quid d’un pays où les lois ne sont pas respectées en toute légitimité et impunité ?
    Les jeunes sans masque narguent en permanence les autres passagers et se vantent d’avoir face a eux des “flics gentils qui ne leur disent rien”.
    Je sais de quoi je parle, j’utilise les transports en commun de Montpellier quotidiennement.

  4. Je ne prends plus le bus depuis des mois car personne ne fait respecter le port du masque et aux horaires de pointes, les gens sont entassés comme dans des boites de sardine dans des bus remplis à craquer. Dans ces conditions, mon fils qui est au collège ne circule pas malgré son abonnement gratuit ! À qui la faute ?!

  5. Les gens deviennent fous avec cette épidémie. J’espère en tout cas que le jeune portera plainte pour cette violente agression, peut-être cet homme est-il déjà connu pour violence ?

  6. Inacceptable la violence par les temps qui courent
    Les gens sont devenus épouvantables ne respectant rien ni personne !

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.