Montpellier : la start-up Specialist-Wanted veut aider les petites entreprises à faire comme les grandes

Hérault Tribune Pro

La start-up “Specialist-Wanted”, basée à Montpellier, propose une plateforme pour aider les 3,5 millions de petites entreprises françaises à s’entourer des meilleures compétences.

Le grand rendez-vous de l’innovation technologique s’est tenu du 5 au 8 janvier dernier à Las Vegas aux Etats-unis. Plus connu sous le nom de Consumer electronic show (CES), c’est l’endroit à ne pas rater pour décrocher des partenariats. La start-up Specialist-Wanted occupait un stand dans l’Espace Occitanie. Elle y présentait son nouvel outil numérique de mise en relation entre entreprises et prestataires. Un moyen, selon les créateurs de la start-up, d’aider les petites entreprises à atteindre le même niveau de qualité que les grandes.

Car pour de nombreuses TPE, s’entourer des prestataires les plus adéquats à leurs besoins peut s’avérer un parcours semé d’embuches et chronophage, à moins d’être incollable dans les domaines du webmarketing, de la communication digitale, de la comptabilité, du juridique ou de la gestion administrative. C’est sur cette lacune que la start-up montpelliéraine a mis le doigt en construisant sa plateforme de mise en relation. Les clients de ce nouveau type de développement profitent aujourd’hui de plus de 600 services venant des 400 prestataires que compte la plateforme Specialist-Wanted. Un référencement qui donne accès au parcours du prestataire, à ses types de clients et son expérience.

Un supermarché des compétences

Specialist Wanted

La start-up propose un outil qui vise des actes concrets du quotidien des entreprises : les visioconférences, le travail en ligne grâce à une messagerie, la gestion des emplois du temps et des rendez-vous, le partage de documents, et le suivi des factures. Une approche qui doit “libérer le potentiel des TPE” selon les créateurs de Specialist-Wanted. En témoigne, la simplicité d’utilisation de l’outil et la sécurisation du paiement des commandes qui est validé une fois le service réalisé. Toutes ces petites choses mises bout à bout devraient réparer une injustice, selon la start-up, qui a constaté que les TPE étaient bien souvent “les grandes oubliées” des avancées de la digitalisation.

Un constat “inacceptable” pour la chief executive officer (CEO) de Spécialist-Wanted Aurore Moser. D’où l’intérêt accordé aux “indépendants et artisans, bien trop souvent écartés de l’innovation” et qui a été à l’origine de la création de “ce centre commercial de compétences en ligne”, n’hésite pas à dire Aurore Moser. Avec 6 salariés à ce jour, la start-up compte déjà à son actif plusieurs partenaires dont la French Tech Méditerranée, Montpellier Métropole Méditerranée, Orange et Exaprint

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.