Nos enfants sacrifiés sur l’autel des restrictions budgétaires

Nos enfants sacrifiés sur l’autel des restrictions budgétaires Vendredi 08 avril, si nous ne…

Nos enfants sacrifiés sur l’autel des restrictions budgétaires

Vendredi 08 avril, si nous ne faisons rien, Monsieur l’Inspecteur d’Académie va décider de l’abandon de nos enfants.

Il est prévu par l’Education Nationale de supprimer :

  • Une classe à l’école maternelle Marie Curie
  • Une classe à l’école élémentaire Anatole France
  • Un poste surnuméraire partagé entre les écoles élémentaires Jules Ferry et Anatole France (poste généreusement accordé il y a 2 ans en contre partie de la suppression des 2 CLAD -classe d’adaptation- existantes sur ces écoles)
  • D’un demi poste de direction sur l’école élémentaire Anatole France

Ces trois écoles font un travail formidable car en disposant de peu de moyens elles pallient à bon nombre de difficultés rencontrées par les enfants qu’elles accueillent. Ces difficultés sont reconnues par l’Etat à double titre (statut Education Nationale de zone en difficultés et programme du Contrat Urbain de Cohésion Sociale) mais pour faire des économies budgétaires, il les oublie.

A-t-on calculer le coût de l’abandon de ces enfants : formation de remise à niveau, programme de prévention et de lutte contre la délinquance, intervention de psychologues et d’orthophonistes, …, etc. ?

Ces enfants sont nos futurs adultes, que voulons-nous pour demain ?

Mardi 05 avril, les enseignants de l’école Anatole France se sont mis en grève pour défendre nos enfants, ils ont été rejoints à 11h30 par des parents, des citoyens et des enseignants de la ville. La mairie, en soutien, n’a pas assuré de service minimum. Certains parents ont été en difficultés pour faire garder leurs enfants, nous en sommes tous conscients, mais il vaut mieux un jour difficile que 15 ans de scolarité chaotique.

Vendredi 08 avril la plus part des écoles de la ville seront fermées. En même temps une rencontre avec Monsieur l’Inspecteur de la circonscription de Pézenas est prévue à 10h à Pézenas, nous vous y attendons tous, VENEZ ! Un rassemblement à 14h est prévu devant l’Inspection Académique à Montpellier, là aussi il nous faut tous être présents.

Si vous souhaitez défendre l’avenir de vos enfants et de vos petits enfants, soutenez ce mouvement.

Manifestez vendredi, signez la pétition diffusée notamment à Anatole France jeudi de 16h20 à 17h50 (elle concerne les 3 écoles) ou et si vous n’êtes pas disponible alors laissez un message dans la boite au lettre des parents d’élèves à Anatole France, nous en informeront Monsieur L’Inspecteur.

Merci du soutien que vous pourrez apporter à nos enfants, aux générations à venir.

LA BATAILLE VA ÊTRE RUDE, SI NOUS NE SOMMES PAS NOMBREUX A REAGIR, ILS DECIDERONT POUR NOUS.

 

La FCPE d’Agde et tous les parents d’élèves inquiéts,

Véronique Laporte,

Présidente de la FCPE Agde

06 28 77 03 77

(Suggestion de message à transmettre ::

Monsieur L’Inspecteur d’Académie, Nous refusons que nos enfants soient les victimes des restrictions budgétaires.

Nous refusons que la qualité de l’enseignement et l’investissement des équipes pédagogiques sur les écoles du centre ville d’Agde soient bafoués.

Nous refusons la suppression d’une classe à l’école maternelle M. Curie et à l’école élémentaire A. France.

Nous refusons la suppression du poste surnuméraire (anciennement CLAD) sur les écoles élémentaires J. Ferry et A. France.

Nous refusons la suppression de la décharge à 100% du poste de direction sur l’école élémentaire A. France ?

Nous voulons que les moyens existants, bien qu’ils ne soient pas suffisants, soient maintenus sur ces écoles d’Agde.


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.