PEZENAS - Une salle pleine de force et d’ambition pour l’avenir de notre Canton

A Pézenas, une salle pleine de force et d’ambition pour l’avenir de notre Canton…

A Pézenas, une salle pleine de force et d’ambition pour l’avenir de notre Canton

Les candidats de la Majorité départementale, partis depuis quelques mois en campagne sous la bannière « Force Hérault » et soutenus par le Parti Socialiste et le Parti Radical de Gauche, ont fait le double choix de tenir une réunion publique dans chaque commune du Canton et de laisser un temps d’échange avec les personnes présentes.

Pour Julie Garcin Saudo et Vincent Gaudy, « il est impensable de vouloir représenter un territoire sans aller à la rencontre de sa population dans chacune des communes et sans débattre d’un projet de territoire avec elle ».

A Pézenas, le 18 mars, leur 13ème réunion publique n’a pas échappé à cette règle et a même pu être contradictoire. Dans une Maison du Peuple garnie, où étaient présents de nombreux élus, les candidats et leurs soutiens ont d’abord appelé à la mobilisation pour faire reculer l’abstention. « Alors que le peuple français a montré sa capacité de mobilisation en janvier, il est inimaginable de penser qu’il puisse se désintéresser de l’avenir de la collectivité de proximité, de la force de solidarité et de l’acteur du vivre ensemble qu’est le Département ».

Dans une présentation dynamique, tour à tour les candidats et leurs remplaçants, Chantal Dassenoy et Geoffrey Boulade, ont exposé leur parcours, esquissé leur projet de territoire et détaillé le bilan de la majorité départementale. Sur Pézenas, il a pu être rappelé l’action entreprise pour sauvegarder et développer l’abattoir situé sur la commune, l’aide à la rénovation du Théâtre historique, la réfection du collège, la sécurisation d’axes routiers ou, encore, l’opération de démolition et de reconstruction des logements aidés de la route de Roujan.

Pour l’avenir du canton et du département, ils ont évoqué les aménagements à poursuivre, notamment ceux qui faciliteront et sécuriseront les trajets, tout en insistant sur de nouvelles pratiques comme le covoiturage ou les déplacements doux qui devront être favorisées. Ils ont défendu la nécessité d’équiper les territoires du haut débit pour notamment se doter d’atouts en faveur du développement économique. Ils ont défendu le commerce de proximité et la préservation des terres agricoles faisant même de l’agriculture et de la viticulture des axes d’avenir pour notre département. Ils ont affirmé la place particulière et centrale de l’éducation et de la culture pour favoriser l’émancipation de tous et contribuer à la formation citoyenne dès le plus jeune âge. Ils ont affirmé que le Département devait continuer à soutenir les plus fragiles que leur fragilité soit liée à l’âge, à la perte d’emploi, au handicap ou à la maladie. Ils ont souhaité préciser dans quelles conditions ils exerceraient leur mandat en favorisant la participation citoyenne, en étant présents sur le terrain, en tissant des partenariats avec les communes et les associations pour soutenir les projets locaux, en respectant une équité territoriale et en choisissant, chaque fois, l’intérêt général.

Comme à son habitude, cette réunion de plus de deux heures de présentation et de débat s’est clôturée, après les interventions de la salle, par le verre de l’amitié où, à nouveau, le Département et notre Canton ont été au centre des discussions. 

www.force-herault.fr

Julie Garcin Saudo, Chantal Dassenoy, Vincent Gaudy et Geoffrey Boulade tiendront une réunion le vendredi 20 mars à Florensac à 18h30 à la Salle de Spectacle.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.