Poussan : l'association ALT poursuit sa mobilisation pour informer sur le projet LGV

Ils étaient plus d'une centaine ce matin à Poussan, malgré le froid, avec leurs pancartes et leurs ballons oranges.

L’association Alerte LGV Thau poursuit son objectif d’informer la population sur le projet de la LGV : “nous voulions monter que nous continuons notre action, que la mobilisation est suivie et ne s’essouffle pas” explique Félix Caron le président.

Lieu et présences stratégiques

Le lieu du rassemblement était “pile entre l’A9 et le tracé actuel du projet, tracé qui passerait par une zone d’activité. Le viaduc passerait également dans les environs et longerait pour partie l’étang de Thau” précise le président. Parmi les élus présents, Florence Sanchez, la maire de Poussan, Christophe Morgo le maire de Villeveyrac, conseiller départemental et membre du conseil d’administration d’Alt, Michel Garcia, élu de Villeveyrac et président de la Commission Locale de l’Eau et Josian Ribes, le maire de Montbazin.

Barrage filtrant et pétition

Le nombre de personnes ayant signé la pétition approche les 6 000. Ce matin, l’association a organisé un barrage filtrant distribuant des tracts et proposant de signer leur pétition. Les prises de paroles ont permis à Alt d’informer sur la fin de l’enquête publique, de rappeler que plus de 1 200 contributions ont été faites aux enquêteurs, que l’association se dit “bien intégrée dans l’écosystème à la fois local et national. Nous sommes bien accueillis par notre posture constructive.” Le président a remarqué lors de ce barrage filtrant que “les gens ne sont pas forcément au courant de tout. Ils n’ont a priori pas été assez informés et les documents qu’on leur a proposés étaient assez complexes. Nous essayons de faire ce travail de “vulgarisation” du projet car au final, ce qui est ressorti ce matin des échanges, c’est bien que la population veut participer à la vie démocratique. ” Alt avait d’ailleurs installé sur une table le tracé proposé dans le projet, mis à disposition des extraits de contribution ou d’avis et divers documents d’information. Félix Caron a également informé “sur l’avancée de notre groupe de travail et des contre propositions que nous avons élaborées pour une meilleure insertion territoriale de ce projet très structurant et engageant. Le document sera finalisé pour la fin février” (lire notre article sur le sujet).

Les prochaines actions

Nous continuons notre action auprès de la population, elle peut fournir d’excellentes idées ou suggestions. Les habitants connaissent les habitudes du coin, les modes de fonctionnement et d’organisation. Nous présenterons notre dossier du groupe de travail sur Issanka, là où le plus grand risque concerne la source d’eau et nous échangerons bien entendu avec les gens. Nous avons également proposé à une dizaine d’artistes d’exprimer de façon créative leur ressenti sur ce projet de Lgv. Cela donnera une autre entrée en matière pour partager et réfléchir sur ce projet de Lgv” détaille Félix Caron.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.