Richard REY a déposé la liste UNE VRAIE GAUCHE POUR AGDE - DES LOGEMENTS SOCIAUX POUR LES AGATHOIS

DES LOGEMENTS SOCIAUX POUR LES AGATHOIS Je m'appelle Ernest  FERNANDEZ, pied noir d'origine, j'ai…

DES LOGEMENTS SOCIAUX POUR LES AGATHOIS

Je m'appelle Ernest  FERNANDEZ, pied noir d'origine, j'ai vécu en région lyonnaise. Je suis agathois depuis 4 ans.

Je me suis engagé avec l'équipe du Front de Gauche depuis janvier 2O13. Fort de mon expérience d'adjoint au maire dans une ville de 4O OOO habitants et de cadre dans une autre collectivité de 6O OOO habitants, j'ai contribué à l'établissement du programme pour ces municipales avec l'ensemble de l'équipe réunie autour de Richard REY.

Je pense que la question du logement social est une question particulièrement importante dans ces municipales. Mr D'ETTORE, le maire UMP d'Agde, se vante  de ne pas construire de logements sociaux. Mr D'ETTORE a le droit de ne pas être d'accord avec la loi de Solidarité Urbaine. Il a le droit de la combattre. Mais en tant que représentant local de l'Etat, et à ce titre, officier de police judiciaire, il a le devoir de la respecter. Il se conduit donc comme un délinquant ordinaire. Si ses arguments pour déroger à la loi avaient un semblant de crédibilité, pourquoi n'a-t-il pas fait abroger cette loi lorsqu'il était député sous le quinquennat Sarkozy ? On peut s'étonner que les militants et les sympathisants UMP se fassent ainsi abuser comme s'ils n'avaient pas dans leur entourage des salariées ou des retraitées disposant de bas revenus ou des enfants ou petits-enfants victimes de la précarité,  pour lesquels le logement social est un droit qui correspond à leur situation. Pour cette seule raison, Mr D'ETTORE mériterait d'être viré.

Avec l'équipe Front de Gauche conduite par Richard REY, nous envisageons de construire 100 logements sociaux par an, soit un objectif de 600 logements en fin de mandat.

Nous demanderons au Préfet la restitution du droit de préemption urbain pour mettre en œuvre une politique d'acquisitions foncières qui nous permettent de réaliser cet objectif.

Seuls les projets d'habitat collectif et de lotissement s'inscrivant dans le cadre de la loi seront traités. L'habitat individuel n'est pas concerné par cet objectif.

Ce choix remet de facto en cause l'hypothèse de croissance démographique de la ville à 30 000 habitants à l'horizon 2020.

Nous essayerons d'intégrer des lieux de vie sociale dans les quartiers abandonnés aux promoteurs par la municipalité UMP, en particulier aux Cayrets.

LUTTER CONTRE L'ASPHIXIE ROUTIERE

Nous entendons également lutter contre l’asphyxie routière estivale. Nous exigerons du Conseil Général qui se préoccupe beaucoup de tourisme, de réaliser une voie d'accès directe de l'A9 au Cap d'Agde, à Marseillan-Plage et au grand camping du Castellas. Cela permettrait aux touristes d'arriver dans de bonnes conditions sur leur lieu de séjour et aux agathois de mieux circuler dans leur ville.  L'itinéraire actuel, depuis l'A9 par le N312 et la N112, desservirait alors le centre ville, le Grau et la Tamarissière.

Cet allègement du trafic pourrait être complété par un réexamen par l'agglo. Des structures des voies internes qui font la part belle aux terre-pleins centraux au détriment de la fluidité du trafic et au passage des véhicules d'incendie et de secours.
Une gestion centralisée du trafic s'appuyant sur les caméras de vidéo-surveillance et sur l'installation de boucles de comptage sous-chaussée pourrait permettre une priorité des flux – les retours de plage par exemple – par commande hertzienne des feux tricolores existants ou a installer.

Ces mesures techniques seraient complétées par le maillage des pistes cyclables et un réexamen du réseau, des fréquences et de l'amplitude horaire des transports en communs. Nous examinerons la mise en œuvre de la gratuité de ceux-ci pour les rendre plus attractif que l'usage du véhicule individuel.

La desserte des grands pôles commerciaux sera intégrée à ce dispositif.

UNE INTERVENTION LOURDE EN COEUR DE VILLE 

Concernant le cœur de ville nous envisageons un remaillage urbain qui soit compatible avec le patrimoine classé. Sous maîtrise d'œuvre publique, nous envisageons la remise aux normes de l'habitat et la requalification des surfaces commerciales par démolition/reconstruction lorsque cela est possible et par réhabilitation dans le cas contraire. Un parking-silo à l'usage des résidents permanents sera construit.

Les nécessités de relogements temporaires ou définitifs seront articulées avec la construction des logements sociaux.

Ernest FERNANDEZ
Candidat sur la liste Front de Gauche  « une vraie gauche pour Agde »

img004




 

 

 
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.