Saint-Georges-d’Orques : pourquoi le cadavre d’un sexagénaire gravement malade a été retrouvé si loin de chez lui ?

Le cadavre trouvé par des collégiens le 26 novembre dernier a été identifié, mais il reste des zones d'ombres sur sa présence à Saint-Georges-d'Orques.

Désormais la police a identifié l’homme. Âgé de 61 ans, il était domicilié à Montpellier, à plus de 10 kilomètres du lieu où son corps a été retrouvé sans vie. L’autopsie a révélé une mort par crise cardiaque. L’homme était gravement malade et suivait des soins quotidiens. C’est en recoupant le signalement de l’infirmière avec la découverte du cadavre, que l’identification a été rendue possible.

Des zones d’ombre

Des questions sont encore sans réponses. Le sexagénaire aurait passé la nuit précédente à Saint-Georges-d’Orques. Or il ne possédait pas de véhicule. Comment se serait-il rendu à 10 kilomètres de chez lui ? Son état de santé nécessitait les soins quotidiens d’une infirmière à son domicile. Celle-ci s’est fortement inquiétée de l’absence de son patient, connaissant sa fragilité cardiaque. Mais surtout, le sexagénaire ne quittait presque plus son domicile. Quel motif a pu l’inciter à partir de chez lui sans prévenir personne ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.