Saint-Jean-de-Védas : les gendarmes poursuivent les participants d’une rave party sur une trentaine de kilomètres

Dans la nuit de vendredi à samedi, les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez ont identifié un lieu de rendez-vous au niveau de la zone commerciale de Saint-Jean-de-Védas.

Image d’illustration.

A proximité des magasins Leroy-Merlin et Décathlon, ils ont repéré une soixantaine de véhicules garés. Suspectant la tenue d’une fête illégale, ils ont décidé d’intervenir pour mettre fin au rassemblement.

Course poursuite dans l’Hérault

La présence des gendarmes n’a pas suffi à intimider les fêtards, qui se sont contentés de se déplacer tout au long de la soirée du réveillon. Une stratégie suivie de près par les gendarmeries de Castelnau-le-Lez, Lodève et Pézenas, qui ont suivi les voitures de 19h à 22h.

De Saint-Jean-de-Védas à Aumelas

Dans la nuit, les véhicules des fêtards, accompagnés d’un camion équipé de moyens de sonorisation, ont traversé les communes de Saint-Jean-de-Védas, Villeneuve-lès-Maguelone, Cournonterral, Saussan, Villeveyrac et Aumelas

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Votre papier comporte une erreur, la rave party est installée vers les éoliennes au dessus de Poussan et voilà 72 heures sans interruption que nous subissons le bruit et rien n’est fait par les autorités.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.