Hérault : la “rave party” illégale a finalement trouvé refuge du côté de Villeveyrac

Les fêtards se sont bel et bien installés. Entre 1 500 et 2 000 personnes auraient été signalées.

Après le jeu du chat et de la souris mené dans la nuit de vendredi à samedi, entre les participants d’une rave party et les gendarmeries de Castelnau-le-Lez, Lodève et Pézenas, on apprend aujourd’hui que les fêtards sont installés du côté de Villeveyrac et Poussan depuis le 31 décembre.

Les habitants de la zone, excédés, subissent musique et vacarme depuis près de deux jours, sans voir la fin du problème arriver. A l’heure actuelle, on nous informe que “rien n’a été fait pour déloger les teuffeurs illégaux”.

Le maire de Villeveyrac, Christophe Morgo, aurait porté plainte auprès de la gendarmerie.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Entièrement raison de faire la fête. Je suis seule pendant les fêtes. Ras le bol d’être seule, la solitude est pénible. Toutes les fêtes de fin d’année annulées. Aucune communication, chacun vit pour soit. Un monde où tout nos politiciens ont cassé la famille. Pour sortir, le manque de moyens (le fric), une fois le loyer payé il ne reste rien pour vivre. En avril 2022, virez ce gouvernement

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.